Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Yousspuf Toloba rejette la médiation des leaders religieux entre Dan Na Amassagou et les Djihadistes: « Toute personne qui se présentera devant nous au nom de la religion sera considérée comme djihadiste » – MALI CANAL
Actualité Politique

Yousspuf Toloba rejette la médiation des leaders religieux entre Dan Na Amassagou et les Djihadistes: « Toute personne qui se présentera devant nous au nom de la religion sera considérée comme djihadiste »

Le chef d’Etat-major du groupe d’autodéfense Dan Na Ambassagou vient de s’exprimer une nouvelle fois sur la situation du centre. Parlant d’une éventuelle négociation avec les jihadistes à l’image de celle qui vient de se dérouler à Farabougou, Youssouf TOLOBA exclu toute implication des leaders religieux au nom de la religion. « ici à Bandiagara nous allons accepter de recevoir et de discuter avec tout citoyen, pourvu que cet individu se dise être un Malien tout court et non un imam ou un marabout. Personne ne va nous enseigner la religion, il faut que les gens apprennent que ce ne sont pas les leaders religieux de Bamako qui ont amené la religion ici à Bandiagara » dira-t-il.

Les liens sont timides entre Youssouf TOLOBA et les autorités politiques depuis l’annonce par le Gouvernement de la dissolution de Dan Na Ambassagou. Le chef d’Etat-major du groupe d’autodéfense n’est surtout pas d’accord que certaines localités du centre notamment, du pays dogon soient laissées à la merci des terroristes. Il avait déjà lancé deux ultimatums au Gouvernement afin qu’il puisse procéder au déploiement des soldats sur l’ensemble des localités du centre. Par la suite, il a reçu la visite du ministre de la Réconciliation Nationale Colonel Major Ismaël Wagué en mars dernier pour parler de la situation.

Youssouf TOLOBA estime que de la date de sa rencontre avec le Ministre Wagué à nos jours, les attaques n’ont pas cessées : « Nous encourageons ainsi les Famas et les Dozos à poursuivre le combat pour la sécurité du pays afin de trouver la paix », dira-t-il. Evoquant l’accord entre les populations et les groupes (…)
«NOUVEL HORIZON»
MAHAMANE TRAORE

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur