Vous devez respecter le droit d'auteur
Sécurité

Violation de domicile, abus de confiance et complicité de vol : Amadou Ganamé dernière les barreaux !

Dans la nuit du mardi 7 au mercredi 8 janvier dernier, Amadou Ganamé a été conduit au commissariat du 3ème arrondissement par les jeunes du quartier de Bakaribougou en commune II du district de Bamako. Il est accusé de violation de domicile, abus de confiance et complicité de vol portant sur des motos Djakarta et des téléphones portables.

Âgé de 24 ans, Amadou Ganamé a été pris en flagrant délit de vol dans une famille à Bakaribougou dans la soirée du 7 au 8 janvier dernier avec un couteau en sa possession.

Selon un membre de la famille où les faits ont eu lieu,  il a tenté de commettre un vol vers 3 heures du matin. Il explique qu’il a été réveillé par le bruit des poignées de porte. Et immédiatement, il est sorti pour faire le tour de la cour. Etant au premier étage, il a donc aperçu le nommé Amadou Ganamé caché dans la toilette. C’est ainsi qu’il a crié au voleur pour alerter les voisins les voisins qui sont sortis et qui  ont réussi à l’appréhender. Le voleur a dû répondre d’abord à un interrogatoire musclé de la foule qui voulait lui infliger la justice populaire. Il a reconnu avoir escaladé le mur de la maison avec l’objectif de s’infiltrer dans une chambre pour voler un téléphone portable.

Aux dires d’un membre de la famille, ils ont été à plusieurs fois victimes de vols de téléphones portables ces derniers temps et ils étaient sur le qui-vive. Selon lui, le voleur appréhendé a reconnu  qu’il connait les auteurs de ces vols à répétition. Mais aussi, le voleur d’une moto de leur voisin volée dans leur maison.

Amadou Ganamé a condamné pour vols à plusieurs reprises  par le Tribunal de Grande Instance de la Commune II du District de Bamako.  Aussi, il a abusé de la confiance de son ami d’enfance, en prêtant la moto de ce dernier sous prétexte qu’il allait juste manger à la maison puis revenir.  « Il m’a rassuré qu’il reviendra me restituer mon engin juste après ses courses. Depuis ce jour, il est resté sans traces et toutes recherches en vue de le retrouver furent vaines et cela, malgré de nombreux passages chez lui à Bakaribougou.  Aujourd’hui à ma grande surprise, j’ai été informé par une personne de bonne volonté de ce qu’il serait interpellé au niveau du Commissariat de Police du 3ème Arrondissement pour vol », explique une de ses victimes.

Après avoir reconnu tous les faits qui lui sont reprochés, il séjourne désormais à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako.

Par Mariam SISSOKO 

Source sursaut

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *