Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Vie de société : le mouvement ‘’ la rue ‘’ créé pour orienter les jeunes vers les questions de changement

Inspiré du mouvement de contestations  en cours pour un changement de gouvernance, le mouvement ‘’ La Rue’’ a été porté en fin de semaine sur les fonts baptismaux. Objectif : sensibiliser et orienter le maximum de jeunes à une prise de conscience sur les questions de gouvernance et d’intérêts publics.

Le Mali est à la croisée des chemins à cause  des contestations en cours par des milliers de personnes à Bamako et  l’intérieur du pays qui exigent une meilleure gouvernance dans  presque tous les secteurs.  C’est en cette période où une nouvelle page de l’histoire  du Mali est entrain de s’écrire que  les jeunes  de toutes corporations confondues choisissent pour lancer ce mouvement.

Selon sa coordinatrice, Aminata Cissé,  la ‘’ Rue’’ est une initiative citoyenne qui vise à rassembler le maximum de Maliens sollicités en période de contestations politiques ou religieuses et qui sont laissés pour compte une fois  les objectifs atteints. Pour elle, la jeunesse étant la principale couche de la société utilisée à des fins politiques doit se rassembler  pour opérer un changement positif.  «  La Rue à toute sa légitimité de mener son propre combat pour une changement.  Nous voulons  que cette jeunesse prenne conscience et cesse d’être utilisée. C’est pourquoi nous allons vers elle pour identifier  ses problèmes d’ordre d’emploi,  la réinsertion socioprofessionnelle,  procéder à des sensibilisations et des orientations vers un changement », explique la coordinatrice, Aminata Cissé.

Poursuivant qu’il est utile que la jeunesse prenne conscience  des revendications catégorielles, des réalités du moment  pour agir en acteur de changement.  Pour ce faire,  le jeune mouvement citoyen projette de mener dans un futur proche des actions dans  les rues de Bamako et à l’intérieur du pays pour rassembler le maximum  de personnes  qui  partage  sa vision.  Pour ce mouvement, la solution des problèmes des jeunes passe par elle-même si les initiatives citoyennes réussissent à leur rassembler, identifier leur problème et  leur orienter vers ce changement  tant désiré.

Siaka DIAMOUTENE

Source : Maliweb.net

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *