Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Vente d’eau glacée : la demande dépasse l’offre

La canicule est la période de forte chaleur où la demande d’eau glacée devient de plus en plus forte. Malheureusement, avec la coupure, il est très difficile pour certaines de satisfaire la clientèle.

 En cette période de forte chaleur, il est recommandé de boire beaucoup d’eau. Beaucoup, pour cela, préfèrent de l’eau fraîche ou glacée. Une bonne niche dans laquelle des vendeuses se sont engouffrées. Celles-ci ne parviennent pas à satisfaire la demande à cause du délestage qui provoque la baisse des bénéfices.

Selon Mariam Traoré, vendeuse d’eau glacée qui fait du porte-à-porte, “de nos jours la vente des glaces est pénible. Car nous ne parvenons pas à satisfaire la demande des clients pour cause de délestages, qui de surcroit détruisent nos réfrigérateurs et nous causent des pertes. Avant je pouvais vendre entre 10 000 et 20 000 F CFA d’eau glacée. Par la faute d’EDM, je ne parviens pas à atteindre la moitié”.

Cette coupure, en plus des dégâts, suscite aussi la flambée de l’eau glacée. La clientèle déplore cette situation. Moussa Makalou, enseignant : “on est obligé de sillonner tous le quartier à la recherche d’eau glacée. Dans la plupart des familles dans lesquelles on s’approvisionne, il n’y a rien, pour cause de délestages. Et si par chance on en trouve, ça ne sera pas au prix habituel, au lieu de 50 F comme d’habitude on se retrouve à 100 F. N’ayant pas le choix on achète car à la rupture, l’eau glacée est très prisée”.

Oumou Fofana

Source : Mali tribune 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *