Vous devez respecter le droit d'auteur
Politique

Union africaine : Moussa Faki Mahamat prône une renaissance du continent

Pour le président de l’UA, le bilan d’un demi-siècle d’indépendance et de liberté des pays africains laisse dubitatif

C’est hier qu’a été commémorée la création, le 25 mai 1963 à Addis-Abeba, de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) devenue Union Africaine (UA) en 2002. À la faveur du 57è anniversaire de l’organisation continentale, le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat a, dans une déclaration, rappelé que depuis le 25 mai 1963, l’Afrique s’est affranchie de la présence coloniale et de l’apartheid. Elle a, selon lui, amorcé son unité politique et de grands progrès économiques, sociaux et culturels. De tels progrès, tempère Moussa Faki Mahamat, ne sauraient occulter les insuffisances et les retards parfois patents. Avant d’ajouter que le bilan d’un demi-siècle d’indépendance et de liberté du continent laisse dubitatif.

« En dépit d’un potentiel économique considérable, d’un capital humain riche, jeune et dynamique, la majorité des États africains peinent à assurer le bien-être de leurs populations », déplore le patron de la Commission de l’UA, pour qui des secteurs vitaux tels que l’éducation, la santé et la sécurité dépendent en grande partie de l’aide extérieure. Le communautarisme et le tribalisme se sont davantage cristallisés à la faveur d’un multipartisme et des principes démocratiques parfois dévoyés.

Selon lui, des crises ouvertes, générées par le terrorisme et des conflits interethniques ou interconfessionnels aux crises post- électorales, l’Afrique offre toujours, ici ou là, des scènes de violences, de fragilités et d’incertitudes du lendemain. À ce propos, Moussa Faki Mahamat s’est dit profondément meurtri par le spectacle qu’offre en ce moment l’un des membres fondateurs de l’OUA et principal initiateur et artisan de l’Union africaine, la Libye. « L’échec ne disculpe personne, ni aucun segment de la communauté internationale dont les responsabilités dans la poursuite, voire l’aggravation de ce conflit, sont immenses », a-t-il assené.

………..lire la suite sur lessor.site 

Source : essor 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *