Vous devez respecter le droit d'auteur
Monde Société

Une seule personne est morte sur les routes d’Oslo en 2019

En matière de sécurité routière, la ville d’Oslo, en Norvège, semble être le modèle à suivre. En 2019, aucun piéton, cycliste ou enfant n’a perdu la vie sur les routes de la capitale nordique. Sur l’année entière, un seul décès lié à un accident de la circulation a été enregistré.

Selon l’Aftenposten, un journal norvégien, l’unique victime est morte au mois de juin, lorsque sa voiture a percuté une clôture, dans le quartier de Skillebekk.

En 1975, les accidents de la route causaient encore 41 décès à Oslo. Depuis, le gouvernement norvégien a investi dans la sécurité routière et lancé le programme «Vision Zero», dont l’objectif est d’abaisser le nombre de morts sur les routes jusqu’à zéro.

Pour cela, plusieurs voies de la capitale norvégienne ont été fermées à la circulation automobile, notamment dans le centre-ville.

Ce dernier a également été repensé pour accueillir davantage de vélos, grâce à plusieurs kilomètres de pistes cyclables. Interrogé par l’Aftenposten, Christoffer Solstad Steen, du Conseil norvégien pour la sécurité routière, assure que «plus vous séparez les différents usagers de la route, plus le risque d’accident sérieux est réduit».

Les limitations de vitesse ont été revues à la baisse et la sécurité a été renforcée autour des écoles. Des zones interdites aux véhicules ont été délimitées aux abords des établissements scolaires afin de permettre aux enfants de se déplacer à pied ou à vélo de manière plus sûre.

Des études locales montrent également que la qualité du réseau routier s’est amélioré au fil des années, de même que les équipements de sécurité des voitures.

Une légère hausse de la mortalité routière au niveau national

Au niveau national, la mortalité routière norvégienne montre une légère hausse avec 110 décès en 2019 contre 108 en 2018. Mais, selon les chiffres officiels, la tendance est malgré tout à la baisse sur le long terme.

En 1970, on enregistrait encore 560 décès sur les routes du pays, dont 101 enfants. Près de cinquante ans plus tard, en 2019, pas un seul mineur de moins de 16 ans n’a trouvé la mort à la suite d’un accident de la circulation en Norvège.

Source : CNEWS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *