Vous devez respecter le droit d'auteur
Sécurité

Traque des terroristes: le tandem qui augure de belles perspectives

Pour plus de résultats dans la traque des terroristes, le chef suprême des armées, Ibrahim Boubacar Keita, a instruit aux forces armées du Mali de créer un climat social, accueillant autour d’eux. En exécution de cette instruction présidentielle, le commandant du théâtre des opérations Inter Armes Est et celui de la zone de défense numéro 1 de Gao ont rencontré la population de ‘’Sidibé’’, un village situé à 20 km de la capitale des Askia. Cette volonté exprimée au plus haut sommet de l’État augure de belles perspectives dans la lutte antijihadiste. En tout cas, les facebookeurs qui suivent ces mouvements au niveau des FAMA sur le terrain saluent l’instruction présidentielle. Votre facebookan du jour !
José Traore : La paix n’est seulement pas un mot, mais plutôt un comportement. Cette guerre au centre du pays nous laisse sans mot. Nous devons quand même mettre en œuvre des mécanismes pour que la paix retourne totalement au Mali. Soyons UNI parce que l’objectif et un. Fiers de vous son excellence !
Merkel Bijou : Le Mali peut trébucher, mais ne tombera jamais. Nous gérerons la situation. Nous nous redresserons, nous nous relèverons et nous combattrons. Les Maliens ne se laisseront pas abattre, nous resterons debout et unis pour faire face à cette crise, nous saurons résister.
Enfin, nous remercions le président IBK et son gouvernement qui reste plus que jamais déterminé pour donner au Mali ses moyens de défense depuis 2013 jusqu’à nos jours. Paix aux âmes de nos braves soldats tombés sur-le-champ de l’honneur et de la dignité. Ensemble, unissons-nous pour faire face à l’ennemi commun et Insh Allah nous allons triompher.
Mali Beni : Les efforts du président de la république en vue de rendre notre armée encore plus performante n’ont jamais été démentis, depuis son accession à Koulouba, le problème se pose au sein de l’armée elle-même. Il faudra que la hiérarchie militaire s’assume et adopte des stratégies de guerre plus solides et infaillibles. Que les généraux mettent enfin leurs savoir-faire au service de notre pays qui est en larme de jour en jour.
Ismael Diombelé : Il faut dire que la lutte contre le terrorisme ne saurait être menée sans l’apport des populations. Donc, cette initiative du président de la république, il faut le dire, est salvatrice et les uns et les autres doivent l’appliquer au mieux que possible. Car certaines informations ne peuvent être obtenues que par les populations qui, il faut le dire, sont souvent utilisées comme informateur par les terroristes. Donc, que les FAMa fassent de même, je pense que cela ne peut qu’être une bonne chose.
Mohamed Sanogo : Notre Armée rencontre des problèmes dans cette crise. Mais nous saluons notre gouvernement pour tous les efforts et actions mis en œuvre pour soutenir et rehausser le niveau de notre armée. Que les âmes de nos FAMa reposent en paix et que Allah les protège davantage. Le MALI ne tombera jamais fasse à cette crise, car nous serons et resterons forts. Merci à IBK et à son gouvernement pour cette bonne gouvernance jusqu’à nos jours.
Fantichka Sow : C’est le seul remède valable pour endiguer cette guerre invisible, il faut une complicité plus forte entre nos militaires et la population pour stopper l’influence de ces djihadistes.
Fatou Togo : La lutte contre le terrorisme demande beaucoup d’efforts, d’engagements et de déterminations alors que nous soutenons nos forces de sécurité.
Salsa Tala : Les FAMa méritent toute sorte de soutien et d’accompagnement, je remercie IBK d’avoir contribué financièrement à rehausser le niveau de nos FAMA pour faire face à l’ennemi sur l’ensemble du territoire, prions Dieu pour un meilleur avenir du Mali.
Alpha Sow : La lutte contre le terrorisme doit être une affaire de tous. Ce n’est pas seulement une affaire des FAMA, mais une affaire nationale. En somme, c’est un fléau qui doit être combattu par tous les moyens nécessaires. Cette initiative d’impliquer la population dans cette lutte est juste noble et salutaire.
LYnx LYnx : Merci M. le président pour votre engagement sans faille pour le pays et pour votre leadership sans pareille. Le Mali retrouvera ses lettres de noblesse sous votre gestion.
Ben Chérif : Nous sommes fières d’avoir les Hommes fidèles à la patrie au serment prêté devant les Maliens, qui est de défendre le Mali quel que soit le danger en face. «LES FAMAS», aujourd’hui, nous faisons face à une crise multidimensionnelle, mais avec la détermination et votre engagement, nous traquerons les ennemis qui veulent détruire notre beau pays. C’est l’occasion pour moi d’affirmer mon soutien inconditionnel à l’armée malienne et félicité le président de la république son excellence Ibrahim Boubacar Keita pour tout ce qu’il est en train de faire pour au Mali ses moyens de défense. Vive nos héros qui sont sur le terrain pour défendre la patrie.
Ousmane : La lutte contre le terrorisme, j’en suis sûr et certain, sera gagnée par le Mali. Car, comme l’a si bien dit le président de la république, les Forces de sécurité malienne sont dotées des moyens nécessaires pour mener à bien cette mission. Grand merci au président de la république pour tout ce qu’il fait pour que le Mali ait les moyens contre le terrorisme.
Fasso Den : À la population, le président demande leur soutien, mais aussi leur compréhension, car le mal face auquel nous faisons face est un mal qui ne touche pas seulement le Mali, mais le monde entier et ce mal est imprévisible ce mal doit être combattu à la fois par les armes, mais aussi par les esprits, car ils veulent créer de la discorde entre nous aussi par des actions qui nous terrorise.
FATOU : La lutte contre le terrorisme demande beaucoup d’effort d’engagement et détermination alors nous soutenons nos forces de sécurité dans cette lutte contre le terrorisme pour la paix et la sécurité dans notre pays, car sans paix pas de développement.
BIBI : Malgré la situation du pays, les Famas restent engagés et déterminés pour la défense de la patrie au détriment de leur vie, car ils se souviennent de leur serment qui est de protéger et défendre la patrie même au prix de leur vie s’il le faut. Vraiment, nous sommes fières de tous ces braves hommes et il faut le dire tout le monde ne peut pas être soldat. Chapeau à vous !
GAFOU : Il est temps qu’on montre à ces ennemis de la paix de notre pays que nous sommes plus que jamais engagés et déterminés pour faire cette lutte et leur faire savoir que le Mali ne s’affaiblira jamais et que cette lutte nous allons l’a gagné pour le bonheur de notre pays.
BINTOU : Comme le président IBK l’a si bien dit, il est vraiment temps que nous changions de stratégie sur le terrain pour pouvoir lutter contre le terrorisme dans notre pays pour la paix et la sécurité des personnes et de leurs biens. Alors, tous ensemble avec nos forces de sécurité dans cette lutte contre le terrorisme pour la paix la sécurité et la stabilité au Mali.
Pierre Diarra : Si la population s’aligne du côté de nos forces de l’ordre et de sécurité cette lutte contre le terrorisme sera très efficace. Bravo pour cette initiative salutaire.
Adama Traoré : Nous devons encourager les FAMA en les appuyant avec nos maigres solutions, c’est-à-dire avec des informations pour qu’ils puissent mener à bien leurs missions régaliennes.
Mali Beni : Les efforts du président de la république en vue de rendre notre armée encore plus performante n’a jamais dissimulé depuis son accession a koulouba, le problème se pose au sein de l’armée même, il faudra que la hiérarchie militaire s’assume et adopte des stratégies de guerre plus solides et infaillible. Que les généraux mettent enfin leurs savoir-faire au service de notre pays qui est en larme de jour en jour.
TOURE : Notre armée rencontre certes des problèmes en ce moment, mais nous saluons notre gouvernement pour tous les efforts et actions mis en œuvre par le gouvernement pour rehausser son niveau. Le MALI ne tombera jamais fasse à ces jihadistes, car nous serons et resterons forts.
Modibo Keita : IBK merci pour tes conseils sages, nous devons nous unir, travailler ensemble pour gagner cette guerre qui nous ait imposée.
Filly : L’armée malienne multiplie des stratégies pour asseoir sa domination partout sur le territoire national, nous sommes fiers de cette détermination de nos forces armées et de sécurité. Vive les Famas !
SIATA : Nous remercions le chef suprême des Armées, Ibrahim Boubacar Keita, pour tout ce qu’il a fait pour soutenir les FAMas afin d’améliorer leurs conditions de vie et c’est normal d’appuyer sur hiérarchie militaire pour continuer a traqué les bandits armés.
AICHA WALLETTE : Nous saluons le président IBK qui est le chef suprême des armées pour cette déclaration aux des militaires a Gao afin de tisser une bonne collaboration avec les populations dans le souci de préserver la vie de nos soldats.
GAFOU : Il est temps qu’on montre à ces ennemis de la paix que nous sommes plus que jamais engagés et déterminés pour faire cette guerre et leur faire savoir que le Mali ne s’affaiblira jamais et que cette lutte nous allons l’a gagné pour le bonheur de notre pays.
Adama Traoré : Nous devons encourager les FAMA en les appuyant avec nos maigres ressources, c’est-à-dire avec des informations pour qu’ils puissent mener à bien leurs missions régaliennes.
FATOUMATA DIALLO : Nos FAMas ont le plein devoir de combattre au front, c’est normal, car ça fait partir de leurs missions. Il faut renforcer la mesure de sécurité que vous soyez vigilants parce que nous sommes en guerre contre un ennemi sans foi ni loi et qui s’adapte à toutes les situations.
BABA : Bienvenu programme d’urgence social, nous sommes fiers de nos autorités pour avoir pris cette sage initiative. IBK est un président travailleur et patriote, tous ces projets pour le Mali vont dans le sens de son développement et sa stabilité.
OUMAR : Merci M. le président pour votre engagement sans faille pour le pays et pour votre leadership sans pareille. Le Mali retrouvera ses lettres de noblesse sous votre gestion.

Source: Info Matin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *