Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Transition : Goïta prête serment, Choguel nommé Premier ministre – MALI CANAL
Politique

Transition : Goïta prête serment, Choguel nommé Premier ministre

Le colonel Assimi Goïta a été investi hier Président de la Transition. Il a prêté serment devant la Cour suprême. C’était en présence de l’ensemble des corps diplomatiques accrédités au Mali, les chefs d’Etat majors généraux des Armées, des partenaires techniques et financiers, les forces politiques, associatives et syndicales, les membres de la Cour constitutionnel et du Barreau malien. Dans l’après-midi, le décret de nomination en qualité de Premier ministre de la Transition de Dr. Choguel K. Maïga a été rendu public.

La semaine dernière, la Cour constitutionnelle par arrêt, a désigné le colonel Assimi Goïta Président de la Transition, après une constatation de vacance de pouvoir suite à la démission du Président Ba N’daw et la dissolution du gouvernement. Par la procédure protocolaire, la Cour suprême a reçu le colonel Assimi pour sa prestation de serment au cours d’une cérémonie solennelle.

Après la lecture de l’arrêt constitutionnel par la greffière en chef désignant le colonel Assimi Goïta comme président de la Transition, le procureur général près la Cour suprême est passé à ses réquisitions. Le procureur a recommandé au Président de la Transition à mettre l’accent sur la lutte contre la corruption et l’impunité. Pour le procureur, la lutte contre l’injustice doit être l’une des priorités pour la Transition en cours. « Cette Transition, doit-être un nouveau départ pour le Mali », a-t-il insinué. Les mêmes recommandations ont été reprises par le Bâtonnier de l’Ordre des avocats, Me Moustaphe Cissé. En plus de ces priorités évoquées, Me Cissé a signifié les élections et à la date indiquée parmi les défis à relever. Il a aussi signalé au Président de la Transition, que « la lutte contre l’impunité devrait être menée dans le respect strict des droits et libertés fondamentaux ».

Avant de prêter serment, le président de la Cour suprême, Wafi Ougadeye Cissé a tenu à rappeler à Assimi la nécessite de la lutte contre le terrorisme et tous ses corolaires dans le nord et le centre du pays. « Vous devez nous permettre de quitter les zones de turbulence pour nous amener à bon port », a mentionné le président de la Cour pour demander au Président de la Transition, l’organisation d’élections apaisées, transparentes et crédibles avant la fin du délai de la transition. Le président de la Cour a attiré l’attention du président Goïta sur le terrorisme, les conflits intercommunautaires, l’insécurité, l’incivisme et la maladie à Covid-19. Il a estimé que les défis sont nombreux et attendent tous des réponses.

Après avoir tenu son serment solennel devant la Cour suprême et renvoyé a ses fonctions et prérogatives, le Président Assimi Goïta a tenu quelques promesses. Il a promis de réduire le terrain de vie de l’Etat. Il a promis que les 2/ 3 du fonds de souveraineté seront alloués à la santé et au développement social. Les reformes nécessaires, la bonne gouvernance, des dialogues sociaux et la mise en œuvre de l’Accord issu du processus d’Alger dans l’intérêt du pays, ont été entre autres les grandes promesses du président Assimi. Ce dernier a auguré de respecter le délai de la transition dont les 18 mois qui reste à présent 9 mois.

Après son discours, le Président Assimi Goïta, suivant le protocole, a été au reconnu grand maitre des ordres nationaux et élevé au grade de dignité de Grand-Croix. La cérémonie a pris fin par une photo de famille et un dépôt de gerbe de fleurs à la Place de l’indépendance hier aux environs de midi après la cérémonie. Il faut noter que cette cérémonie a été faite sans aucune invitation de l’extérieur d’où la présence d’aucun chef d’Etat africain ou étranger. Et aucun ancien chef d’Etat malien n’était présent.

Koureichy Cissé

Dr. Choguel Kokala Maïga nommé Premier ministre

Hier vers 14h 30, soit un peu plus de quatre heures après l’investiture du Président Assimi Goïta à la tête de la Transition, le Secrétaire général du gouvernement a lu à la télévision nationale, le décret de nomination du nouveau Premier ministre en la personne de Dr. Choguel Kokala Maïga, le désormais ex-président du Comité stratégique du M-5RFP. Il sera chargé de former le nouveau gouvernement pour conduire la transition.

K. C. malitribune

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur