Société

Transformation des déchets en énergie : La mairie du District et la société E2S signent un partenariat

Il consiste en la réalisation très prochaine d’une unité de transformation des déchets en énergie de la ville de Bamako. Cette unité qui sera implantée dans la commune de Sanankoroba, plus précisément à Sinsina intégrera le Grand Bamako dans le cadre de l’intercommunalité.

Le maire du District de Bamako, Adama Sangaré et le PDG de SAER Group Diadié dit Amadou Sankaré, sous le regard approbateur du ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Lamine Seidou Traoré, ont signé le jeudi 17 juin dernier à Radisson Collection le document de partenariat portant sur le projet de construction et de gestion d’une unité de transformation des déchets en énergie. C’était en présence plusieurs personnalités dont le Directeur de E2S Energy Solution Système, une société membre de SAER Group, initiateur du projet, Fodié Ibrahima Maguiraga et le maire de Sanankoroba.

Ce nouveau partenariat signé entre la Mairie du District et  Energy Solution Systèm E2S de SAER group consiste en la réalisation d’une centrale de transformation des déchets en énergie de la ville de Bamako. Ce projet qui vise à renforcer la capacité du réseau existant, traduit sans nul doute la volonté affichée des plus hautes autorités à améliorer le service d’électricité pour le bonheur de la population.

C’est pourquoi, le maire de la CIV, Adama Béréthé, a invité les responsables des structures en charge des travaux de réalisation à ne ménager aucun effort pour que les objectifs recherchés à travers la présente signature soient couronnés de succès.

Dans sa présentation du projet, le Directeur de E2S, Fodié Ibrahima Maguiraga, a souligné que l’objectif du projet est de contribuer à la résolution du problème de gestion des ordures du District de Bamako et de faire en sorte que les déchets constituent une valeur ajoutée de par sa contribution dans la production énergétique au Mali. Cette unité qui sera implantée dans la commune de Sanankoroba plus précisément à Sinsina intégrera le Grand Bamako dans le cadre de l’intercommunalité. Selon lui, cette unité brulera environ 1500 t/J pour produire 40 MW. Son coût de réalisation est estimé à 130 milliards de FCFA, elle créera 6000 emplois direct et indirect.

Le PDG de SAER Group, Diadié dit Amadou Sankaré, a précisé que le choix de Sanankoroba pour implanter cette unité n’est pas fortuit. Car, selon lui, de par sa proximité avec la ligne de connexion électrique Guinée-Sikasso-Bamako et celle dite « Boucle Nord », l’évacuation de l’énergie produite sur le réseau de l’EDM, sera plus aisée. Avant de déclarer que la préservation de l’environnement est une constante, dans la mise en œuvre de ce projet, à travers le traitement des déchets et la technologie utilisée à cette fin. Il a terminé appelé à l’engagement de tous pour une parfaite réussite du projet pour l’intérêt générale de la nation.

La réalisation de cette centrale va contribuera considérablement à l’assainissement de la ville de Bamako. En un mot de rendre Bamako, ville propre.Selon le maire du District, Adama Sangaré, sur ce plan les initiatives ne manquent pas, mais ce sont la volonté et l’accompagnement de l’Etat qui font toujours défaut. Avant de se réjouir de la signature du présent partenariat entre sa mairie et E2S pour la construction d’une centrale de transformation des déchets en énergie. En terminant, il a sollicité l’accompagnement de tous pour la réussite du projet.

AMTouré 22 septembre

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur