Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Tourisme et hôtellerie : La Fnihm dénonce les agressions des services de l’Etat – MALI CANAL
Culture

Tourisme et hôtellerie : La Fnihm dénonce les agressions des services de l’Etat

Ce samedi 27 mars 2021, la salle de conférence de l’Hôtel Olympe a servi de cadre à l’Assemblée générale ordinaire de la Fédération nationale de l’Industrie hôtelière du Mali (Fnihm). Ce fut une occasion de dénoncer les agressions des services de l’Etat du Mali.

Après les deux dernières années de non organisation de  l’Assemblée générale ordinaire à cause de la crise sanitaire liée au Covid-19, les délégués de la Fnihm venus de toutes les régions du Mali, se sont rencontrés pour tenir l’AG ordinaire de 2020.

Pour la circonstance, le président de la Fnihm Moussa Baga Samaké, non moins promoteur de l’Hôtel Olympe, avait à ses côtés la première vice-présidente Hawoye Baby, le secrétaire général Yamadou Diallo et le modérateur Djibril Sissoko.

Il ressort de l’intervention du président de la Fnihm que le secteur du tourisme souffre énormément des difficultés de toutes parts. Pour lui, la machine du tourisme est restée grippée à cause des crises sécuritaire et sanitaire qui, à l’en croire, ont eu raison des Assemblées générales ordinaires de 2018 et 2019. De son point de vue, le secteur du tourisme en général et en particulier de l’hôtellerie, la restauration et les espaces de loisirs vivent des moments pénibles depuis 10 ans.

Le président Samaké fera savoir que leurs structures sont restées fermées ou en léthargie aboutissant au licenciement des employés ou à leur chômage technique. L’interlocuteur du jour n’a pas passé sous silence les agressions que leur activité continue de subir. De son avis, les auteurs de ces agressions sont des services de l’Etat avec des factures non payées, les mairies, l’EDM SA avec « les charges et pressions de plus en plus importantes ». S’y ajoutent les services de la fiscalité qui, à l’entendre, ne tiennent aucunement compte de la situation de crise et d’un accès de plus en plus difficile au financement des banques.

Le président Samaké s’est montré convaincu que la relance du tourisme est un devoir de l’Etat et les professionnels du secteur pour des milliers de jeunes diplômés sans emploi en perte d’espoir. Il invitera ses collaborateurs à rester unis face à la volonté de fragilisation, aux menaces et difficultés.

Pour rappel, l’orateur du jour a rendu un vibrant hommage aux Forces armées maliennes ainsi qu’aux acteurs du tourisme tombés sous le feu des djihadistes pendant l’exercice de leur métier.

Bazoumana KANE L ‘Alerte 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur