Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Tombouctou : Sidi Dicko fait signe de vie, fruit des échauffourées des commerçants détaillants – MALI CANAL
Société

Tombouctou : Sidi Dicko fait signe de vie, fruit des échauffourées des commerçants détaillants

” Le syndicat des commerçants détaillants de Tombouctou a amorcé ce jour (14-05-2019) une ville morte dans pour manifester leur colère suite à l’enlèvement de l’opérateur économique Sidi Dicko “.

C’est devant le Bureau du syndicat des commerçants détaillants de Tombouctou que des échauffourées ont éclaté ce jour peu après 8heures. Des commerces fermés, pneus brûlés, et barricades des certaines ruelles sont entre autres le signe de l’émoi des manifestants qui monte d’un cran. Et les manifestants mettent l’accent sur l’incapacité des autorités à face à la situation sécuritaire. Ainsi la responsabilité des autorités sur le plan sécuritaire est mise en cause.

Pour le Président du syndicat des commerçants détaillants de Tombouctou Monsieur Aboubacrine Baye alias Abou Tall l’insécurité gangrène l’image société et crée une grande méfiance entre les communautés de la région.
Dixit il : la ville de Tombouctou est dans l’insécurité totale, braquages, assassinats et enlèvements sont le quotidien des Tombouctiens.(…)
Comme qu’il n’y a plus de véhicules à enlever les bandits s’en prennent à des commerçants qui propulsent dans ce domaine sans aucune raison. Sidi Dicko est un monsieur qui n’a de problème avec personnes.

” Le signe de vie de Sidi Dicko “.

Selon toujours Monsieur Abou Tall par deux fois de suite Sidi Dicko a appelé ses parents pour les rassurer de son état ” je veux bien et tout se passe bien”. Certes une phase courte mais pleine d’espoir et qui soulage ses parents et proches.

En milieu et fin de journée des réunions ont été tenues pour une sortie de crise.
À ces réunions ont pris part des membres de l’autorité intérimaire du conseil de cercle, de la chambre de commerce, de la société civile, du cadre de concertation des jeunes des régions de Tombouctou et de Taoudénit et bien d’autres personnalités. Au cours des discussions il a été décidé de suspendre le mot d’ordre de la ville morte à cause du mois de Ramadan.
Mohamed Ag Alher Dida
Gao Izo

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur