Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Suspension de l’inspecteur Issa Synayoko : La ministre des Transports et des Infrastructures bientôt devant le CNT ? – MALI CANAL
Politique

Suspension de l’inspecteur Issa Synayoko : La ministre des Transports et des Infrastructures bientôt devant le CNT ?

La toute nouvelle ministre des Transports et des Infrastructures a suspendu un agent, inspecteur du trésor pour avoir dénoncer 3 marchés publics passés illicitement, selon lui. Après une lettre de demande d’explication le 1erjuin par sa hiérarchie, le 6 juin, Issa Synayoko est suspendu par la ministre des Transports et des Infrastructures. Le CNT s’est saisit du dossier. La ministre passerait-elle devant le CNT dans les jours à venir ?

Aussitôt informé de la suspension de l’inspecteur du trésor issa Synayoko pour faute grave jusqu’à nouvel ordre, le Conseil national de la Transition (CNT) s’est saisi du dossier. Il s’agit de la commission des finances du sein du CNT et le collectif des conseillers pour la lutte contre la corruption au CNT, présidé par Boubacar Sidiki Fomba.

Contacté par nos soins, l’honorable Boubacar Sidiki Fomba membre du CNT a signalé que« L’Affaire Synayoko est une affaire nationale avec un caractère de dénonciation de cas de corruption pouvant affecter la vie de la nation ». Pour lui, la dénonciation pour l’intérêt supérieur de la nation est salutaire que le CNT va suivre l’affaire comme du lait sur du feu.

Sur les mesures qui en suivront, M. Fomba se réserve pour cause d’enquête parlementaire et précise que Mme la ministre ne serait pas interpellée mais écoutée pour approfondir et enrichir le dossier. « Les actions interviendront après le bouclage de l’enquête », a-t-il conclu. Certaines indiscrétions révèlent que la ministre risque de se retrouver bientôt devant le CNT pour explication sur cette suspension.

Mme Dembélé suspend Issa Synayoko pour faute professionnelle grave jusqu’à nouvel ordre. Serait-elle entendue devant le CNT ?

L’inspecteur du trésor Issa Synayoko non-moins président de la Plateforme des syndicats de lutte contre la corruption au Mali, avait saisi la Primature par une lettre ouverte relayée sur les réseaux sociaux et certaines presses pour annulation de 3 marchés publics passés, selon lui, illicitement. Les marchés portaient sur des réparations routières à Mopti et Kayes et le coût s’élevait à plusieurs milliards. Sur les 3 marchés, deux ont été attribués de gré à gré et le dernier par concertation restreinte. « Ces pratiques ouvrent à des surfacturations et elles ne respectent pas la loi qui réglemente la passation des marchés au Mali. Il faut les annuler », a-t-il demandé et s’est retrouvé suspendu par la ministre Dembélé Madina Sissoko.

 

Koureichy Cissé MALI TRIBUNE

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur