Vous devez respecter le droit d'auteur
Actualité ALERTE Politique

Sur la colline de Badalabougou, des étudiants font parler d’eux : 2 morts et des blessés à coups de machette

Selon des témoignages recueillis par www.malicanal.com, ce jeudi 4 juillet 2019, une altercation entre étudiants à la Faculté Histoire et Géographie (FHG) fait 2 morts, plusieurs blessés (le bilan a évolué) à coups de machette.
Les policiers de la Brigade anti criminelle (BAC) qui se sont rendus sur le campus ont fouillé les coins et recoins, des chambres de responsables de l’Association des élèves et étudiants (AEEM). Déjà des machettes ont été récupérées dans certaines chambres.
Le responsable des policiers sur terrain a refusé de coopérer avec les journalistes pour d’amples informations.
Par ailleurs, l’inauguration du système vidéo-conférence que le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mahamoudou Famanta, devait présider au Rectorat a été reportée suite au décès des étudiants.

Selon un responsable du bureau de coordination de l’AEEM, tout serait parti des tiraillements autour de la fonction de responsable de la classe. Chacun voulant coûte que coûte être le responsable de la classe. C’est ce qui s’est soldé par mort d’homme malheureusement.

Mais d’autres sources avancent d’autres motifs. Par exemple selon le confrère Idrissa Kontao du journal le confident,

c’est un affrontement entre le clan de Wagué et celui de Moha qui a fait un mort et des blessés graves. Voici son récit:

“Dans la matinée du jeudi 4 juillet 2019, a eu lieu un violent affrontement entre les étudiants de la faculté d’histoire et de géographie.

La raison selon nos sources est due au faite que le clan Moha peine à reconnaître celui de Wagué comme étant le secrétaire général du comité aeem.

“Il y a de cela exactement deux jours, les deux clans se sont affrontés pour une première fois. Il y a eu des blessés légers et des motos endommagées. Wagué a pris le soin de soigner les siens et de réparer leurs motos” a-t-on appris. Selon notre source d’information, ce comportement de Wagué serait à la base de la violence de ce matin qui a fait mort d’homme.

A l’en croire, la victime à été tuée par balle. Il semblerait qu’un autre dont la vie serait en danger serait en Bloc d’opération en ce moment.

L’affrontement des deux clans d’étudiants rivaux est survenu pendant que le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique s’apprêtait à inaugurer une nouvelle salle de vidéo conférence”.

Affaire a suivre

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *