Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Solidarité envers les fistuleuses de Point G: les femmes de Malitel font 1 million de don

Des flacons d’eau de javel, du savon solide et liquide, des pâtes alimentaires, des tissus imprimés Malitel, pour une valeur totale d’un million de nos francs, c’est la donation faite ce jeudi, par le Comité des femmes de Malitel, à leurs sœurs atteintes de fistule obstétricale du Centre hospitalier de Point G. Le geste vise également à accompagner les autorités dans le cadre du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion.

La cérémonie de remise de don s’est déroulée au Centre Oasis logé dans le Centre hospitalier du Point G, en présence du Directeur général dudit centre, le Pr Illo DIALL qui avait à ses côtés le Surveillant général de l’Hôpital, une représentante du service Urologie. Un groupe de femmes de la SOTELMA a accompagné la Présidente du Comité, Mme TOURE Fatimata TRAORE.
‘’Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l’entraide et la solidarité visant à un but commun : l’épanouissement de chacun, dans le respect des différences’’, Françoise DOLTO dixit. Message reçu 5/5 par les femmes de la SOTELMA inscrites dans une tradition de solidarité envers leurs sœurs défavorisées. C’est dans le cadre de cette tradition bien établie qui se manifeste en ce mois de la solidarité qu’elles se sont transportées, hier dans l’après-midi, à l’Hôpital du Point G, pour apporter un rayon de soleil dans la vie des femmes fistuleuses, à travers une remise de don.
La Présidente du Comité des femmes, Mme TOURE Fatimata TRAORE, a expliqué que leur geste s’inscrit dans l’effort global de Malitel qui a consacré une enveloppe de 100 millions à la bienfaisance. À leur demande, la Direction Générale a mis à leur disposition la somme d’un million FCFA permettant de réaliser le geste de solidarité du jour et qui s’inscrit dans une tradition. Elle a souligné l’effort des femmes retraitées qui fabriquent le savon solide et liquide.
Pour terminer, la Présidente TRAORE a présenté ses vœux de prompt rétablissement à ses sœurs qui souffrent de la fistule obstétricale.
À la suite de la représente du Service Urologie, Delphine SOME, la représentante des bénéficiaires, Korotoumou OUATTARA, a exprimé sa reconnaissance, d’abord au corps médical et à la direction de l’Hôpital de Point G qui ne ménage pas ses efforts pour qu’elles recouvrent la pleine santé, puis aux généreuses donatrices dont elles apprécient la portée du geste à sa juste valeur. Elle a formulé des vœux de prospérité pour la société Malitel dont le geste des femmes leur va droit au cœur ; tout en souhaitant que ladite société reste pour elles une source intarissable d’espoir.
Pour le Directeur général de l’Hôpital de Point G, c’est toujours un plaisir de recevoir les femmes de Malitel pour leur permettre de réaliser ce qui devient une tradition : la philanthropie. Selon le Pr DIALL, le geste est certes sobre, symbolique ; mais il est chargé d’une grande signification. Parce que, a-t-il expliqué, aider les malades, aider les femmes atteintes de fistule obstétricale, aider les défavorisés, c’est donner une partie de soi. Un don de soi qui est d’autant plus exalté et exaltant qu’il s’inscrit dans le cadre du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion décidé par les autorités de notre pays.
Enfin, il a émis le souhait que les femmes de Malitel puissent continuer à venir en aide de l’Hôpital de Point G, ainsi que d’autres structures qui sont dans le besoin.

PAR BERTIN DAKOUO

Source infomatin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *