Vous devez respecter le droit d'auteur
Economie

Société Niumani : la trahison comme mode de réussite

Il vivait, essentiellement, aux crochets de l’Etat et avait profité du stupide coup d’Etat d’Amadou Haya Sanogo pour se faire une place au soleil. Pendant cette période et pour longtemps, tous les marchés de la CMDT lui étaient attribués surtout ceux relatifs à la fourniture d’engrais.

 

 

Bon an, mal an, ces marchés étaient exécutés de la façon dont on sait, avec des pourboires et des dessous-de-table inqualifiables ; sans compter la qualité des engrais qui laissait à désirer et l’exploitation des producteurs de coton.
Bien avant 2012, sous le mandat d’Amadou Toumani Touré, déjà, Diadié, son fils et sa société, faisaient la pluie et le beau temps et s’enrichissaient sur le dos des pauvres paysans avec la complicité du même Bakary Togola, qui a des ennuis judiciaires en ce moment.

Malheureusement, depuis l’arrivée d’IBK aux affaires, Niumani, de Diadié Bah, rencontre d’énormes difficultés. La société est tombée dans une disgrâce inqualifiable, à telle enseigne qu’on ne pouvait plus, en la présence de ses promoteurs, prononcé le nom d’IBK ou un de ses proches.
À présent, les choses semblent aller mieux pour Niumani. En tout cas, depuis l’entrée de Tiébilé Dramé au gouvernement, nous a-t-on dit. Ce dernier aurait recommandé Diadié Bah au président de la République et à sa famille.
MT

Source : Nouvelle Libération

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *