Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Situation du Mali : La mission du Conseil de paix et de sécurité de l’UA rassurée par les autorités sur leur volonté de tenir les élections dans le délai – MALI CANAL
Politique

Situation du Mali : La mission du Conseil de paix et de sécurité de l’UA rassurée par les autorités sur leur volonté de tenir les élections dans le délai

Le conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine (CPS), qui est l’organe décisionnel permanent de l’Union Africaine  pour la prévention, la gestion et le règlement des conflits dans le continent, a envoyé une mission au Mali, du 14 au 17 juillet 2021, en vue d’identifier les domaines dans lesquels l’Union Africaine pourrait apporter son soutien au Mali dans la mise en œuvre de la transition et de la tenue des élections à délai. A l’issue de la mission, l’envoyé spécial de l’UA ,l’ambassadeur Victor Adeleke, a animé un point de presse, le vendredi 16 juillet à l’hôtel Radisson Collection lors duquel il a dit qu’ils ont rencontré toutes les parties prenantes de la crise et qu’ils ont évoqué toutes les questions brulantes de l’heure. Il ont donc été rassurés par les autorités de la transition sur la tenue des élections prochaines dans le délai.

Le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine  constitue un système de sécurité collective et d’alerte rapide, visant à permettre une réaction rapide et efficace aux situations de conflit et de crise en Afrique, a rappelé l’envoyé spécial de l’Union Africaine au Mali, l’ambassadeur Victor Adeleke. Selon lui, c’est suite à la 1001èmeréunion du CPS de l’Union Africaine, tenue le 01 juin 2021 à Addis Abéba, en Ethiopie,  que la préoccupation de l’UA pour l’évolution de la situation au Mali et de son impact négatif sur les gains réalises dans le processus de paix a été confirmée. Il a été décidé, par la suite, de constituer une mission d’évaluation du Conseil de Paix et de Sécurité au Mali. L’envoyé a noté qu’ils ont rencontré toutes les parties prenantes concernées par  la crise en vue d’identifier les domaines dans lesquels l’Union Africaine pourrait apporter son soutien au Mali dans la mise en œuvre de la transition et de la tenue des élections. L’ambassadeur Victor Adeleke a indiqué qu’ils ont été rassurés par les autorités de la transition sur  la tenue des prochaines élections dans le délai et le délai de la transition. Il a évoqué que des questions brulantes de l’actualité, notamment la résignation en résidence surveillée de l’ancien président de la Transition Bah N’Daw et de son premier ministre Moctar Ouane ont  été débattues. Il a indiqué qu’ils mettront tout en œuvre afin qu’ils recouvrent leur liberté. L’ambassadeur  Victor n’a pas manqué de saluer l’engagement, en faveur d’une sortie rapide du Mali de la crise, de tous les acteurs rencontrés par la mission. Avant d’informer qu’ils rentrent à Addis Abeba afin de faire un compte rendu fidèle  pour que l’Union Africaine puisse aider le Mali à sortir de cette situation. Concernant la suspension du Mali des instances de l’UA, l’envoyé spécial a informé que c’est une première pour eux d’effectuer une telle mission au sein d’un pays suspendu et que la levée de la sanction du Mali ne relève pas de leur compétence, mais de celle de l’Union Africaine qui les a envoyés. Signalons que la mission du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine a rencontré le président de la transition, le premier ministre, les membres du corps diplomatiques accrédités au Mali, le bureau de la Mission de l’Union Africaine pour le Mali et le Sahel (Misahel), la société civile, la classe politique, etc.

Moussa Samba Diallo republicain

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur