Vous devez respecter le droit d'auteur
Actualité Société

Sikasso : le jeune manifestant Abdoulaye Coulibaly dit “Tata” qui avait reçu une balle lors des contestations de l’arrêt de la Cour constitutionnelle est décédé aujourd’hui

Le jeune manifestant Abdoulaye Coulibaly dit Tata qui avait reçu une balle à Sikasso lors des contestations de l’arrêt de la Cour constitutionnelle portant résultats définitifs des élections législatives de 2020, est décédé ce mardi matin, annonce sa famille.

Il faut rappeler que lors de ces manifestations contre l’arrêt de la Cour constitutionnelle dans la ville de Sikasso, la police n’avait pas hésité à faire usage de balles réelles contre les populations faisant plusieurs blessés graves. C’est donc l’un de ces blessés qui vient de succomber à ses blessures.

Un autre mort sur la conscience des 9 sages avec en tête Manassa Dagnoko.

L’image contient peut-être : 1 personne, debout, chaussures et plein air

“Ce jeune Sikassois, espoir d’une famille, plein d’énergie, a vu ses rêves brisés sous les balles assassines, irresponsables et inconscientes des Forsat lors des manifestations contre l’arrêt de la Cour constitutionnelle présidée par Manassa. On retiendra, on se souviendra… Un mort de plus pour IBK et Clan dans leurs jeux de conquête, de consolidation et gestion de pouvoir. Oui, l’histoire résonnera un jour les faits et le nom de TATA, pour les intimes, resurgira avec plus de solennité. Ta mort ne saurait être vaine. La lutte continuera. Dors en paix jeune frère”, a écrit sur sa page Mouhamadou Sidibé.

L’image contient peut-être : 1 personne

Dors en paix combattant de la démocratie. Amen.

Source : Malicanal.com

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *