Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Signature de convention hier entre la BNDA et GIZ agro-finance: Développer une synergie d’actions pour améliorer l’accès des exploitations agricoles à des services financiers adaptés à leurs modèles économiques – MALI CANAL
Economie

Signature de convention hier entre la BNDA et GIZ agro-finance: Développer une synergie d’actions pour améliorer l’accès des exploitations agricoles à des services financiers adaptés à leurs modèles économiques

Le Directeur général de la BNDA, Souleymane Waïgalo et la Directrice résidente de GIZ, Randa Kourieh-Ranarivelo, ont procédé, hier mardi 16 février, au Palais des sports à l’ACI 2000, à la signature d’un protocole d’accord relatif à l’accès des exploitants agricoles aux financements. Ladite signature était couplée à la remise d’équipements par le partenaire allemand aux institutions de microfinance partenaires (Kafo Jiginew, Nyèsigiso, Soro Yiriwaso et leur faitière APSFD). La cérémonie était présidée par le conseiller technique du ministre de l’Agriculture, Mady Kéïta, en présence de l’Ambassadeur d’Allemagne au Mali, Dr Dietrich Pohl.

Cette cérémonie de signature, comme dira le Directeur général de la BNDA, Souleymane Waïgalo « est une illustration éloquente du raffermissement des relations entre le Mali et la République d’Allemagne, d’une part et de la fructueuse collaboration entre la KFW et la BNDA d’autre part « . En effet, il a rappelé que le 21 décembre dernier, il y a eu la signature de cinq contrats de financement entre notre pays et l’Allemagne concernant les secteurs de l’eau, de l’agriculture etc, pour un montant de plus de 56 milliards de FCFA.

A cette occasion, la BNDA a signé avec KFW une convention de crédit d’une enveloppe de plus de 10 milliards de FCFA qui aura permis à la banque de financer les agriculteurs et les petites et moyennes entreprises notamment du monde rural.

» La présente signature de protocole sonne comme un engagement ferme entre la BNDA et la GIZ de développer une synergie d’actions en faveur du monde rural. Il s’agit notamment pour la GIZ, à travers son Projet Agro-finance, et la BNDA d’améliorer l’accès des exploitations agricoles et des petites et moyennes entreprises agricoles et agro-industrielles à des services financiers adaptés à leurs modèles économiques  » a souligné M. Waïgalo.

Il s’agira concrètement d’assurer un appui conseil pour le développement des produits adaptés, de renforcer les capacités des agents de la BNDA en financement des chaines de valeurs agricoles, d’identifier et de communiquer les besoins de financement des coopératives et PME agricoles et enfin, d’échanger régulièrement les informations sur l’évolution des différents projets.

De façon spécifique, les Le Directeur général de la BNDA, Souleymane Waïgalo et la Directrice résidente de GIZ, Randa Kourieh-Ranarivelo, signant hier les documents de ce protocole d’accord deux parties ambitionnent d’améliorer l’accès à des services financiers adaptés (y compris les services digitaux pour les TPME) pour les exploitations agricoles et entreprises agro-industrielles dans les zones rurales. M. Waïgalo de rassurer que sa banque mettra tous les atouts de son côté pour la traduction en actes concrets des termes de ce présent protocole d’accord.

Pour sa part, l’Ambassadeur d’Allemagne au Mali, Dr Dietrich Pohl dira qu’il s’agit de célébrer un partenariat durable entre ces deux acteurs en faveur du secteur agricole. En effet, son pays appuie beaucoup ce secteur à travers la GIZ dans différents projets au profit de la population malienne.

Des équipements d’un coût de près 55 millions FCF millions FCFA aux SFD

L’autre volet de cette cérémonie a été la remise par GIZ des équipements à l’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés (APSFD) et à trois institutions partenaires du projet Agro-finance de GIZ que sont Kafo Jiginew, Nyèsigiso et Soro Yiriwaso. Cet appui d’une valeur de près de 55 millions de FCFA était composé notamment de 60 motos Jakarta, de 9 ordinateurs portables, de 26 ordinateurs de bureau, de 60 téléphones portables, de 40 tablettes, de 66 imprimantes, de 2 vidéoprojecteurs etc. Le président de l’APSFD, Adama Camara, de rappeler que les institutions de microfinance communément appelées Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) ont pour mission «de contribuer au développement socio-économique des populations à faible revenu en facilitant leur large accès aux services financiers et contribuer ainsi à la réduction de la pauvreté et des inégalités. Elles contribuent de manière significative à la promotion de l’inclusion financière à travers la facilitation de l’accès des populations les plus démunies surtout en milieu rural aux services financiers de base (épargne, crédit…).» Quant au conseiller technique du ministre de l’Agriculture, il a souligné que, malgré les efforts de la BNDA et de certaines institutions financières, «l’accès aux financements à des taux acceptables reste problématique pour les producteurs agricoles qui ont pourtant besoin d’investir pour augmenter leur production». Il a fondé l’espoir que l’appui de la GIZ apportera un plus à ce secteur qui contribue beaucoup au PIB et emploie près de 80% de la population.

YC

Source : l’Indépendant

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur