Vous devez respecter le droit d'auteur
Economie

Sénégal : le chemin de fer Dakar-Bamako sera bientôt réhabilité et modernisé, selon Macky Sall

C’était l’une des annonces fortes du président sénégalais Macky Sall (photo) à l’occasion de son récent discours de Nouvel An.

« Sur le volet ferroviaire, je me réjouis d’annoncer qu’en accord avec la République sœur du Mali, le chemin de fer Dakar-Bamako sera bientôt réhabilité et modernisé dans des conditions qui assurent sa rentabilité et sa pérennité », a-t-il dit lors de son adresse à la nation.

Pour le président Macky Sall, ce projet « urgent et prioritaire » est avec d’autres, en cours d’exécution sur l’ensemble du territoire, « indispensable à l’émergence à l’horizon 2035 ».

Le ton est également donné du côté des autorités maliennes. Le mois dernier, la Société du patrimoine ferroviaire du Mali (SOPAFER Mali SA) a indiqué qu’elle affectera une enveloppe de 9,87 milliards FCFA (16,8 millions de dollars) de son programme d’activités 2019-2020 pour la réhabilitation et à la relance du tronçon de chemin de fer qui relie Bamako à la ville de Diboli, à la frontière sénégalaise.

Les fonds alloués serviront aux travaux de remise à niveau de 586 km de rails, la réhabilitation de 19 gares ferroviaires, la réhabilitation des dépôts et ateliers de maintenance, l’acquisition des locomotives ainsi que l’acquisition d’outillage pour l’entretien et la maintenance du matériel roulant.

« Sur le volet ferroviaire, je me réjouis d’annoncer qu’en accord avec la République sœur du Mali, le chemin de fer Dakar-Bamako sera bientôt réhabilité et modernisé dans des conditions qui assurent sa rentabilité et sa pérennité », a-t-il dit lors de son adresse à la nation.

Pour le président Macky Sall, ce projet « urgent et prioritaire » est avec d’autres, en cours d’exécution sur l’ensemble du territoire, « indispensable à l’émergence à l’horizon 2035 ».

Le ton est également donné du côté des autorités maliennes. Le mois dernier, la Société du patrimoine ferroviaire du Mali (SOPAFER Mali SA) a indiqué qu’elle affectera une enveloppe de 9,87 milliards FCFA (16,8 millions de dollars) de son programme d’activités 2019-2020 pour la réhabilitation et à la relance du tronçon de chemin de fer qui relie Bamako à la ville de Diboli, à la frontière sénégalaise.

Les fonds alloués serviront aux travaux de remise à niveau de 586 km de rails, la réhabilitation de 19 gares ferroviaires, la réhabilitation des dépôts et ateliers de maintenance, l’acquisition des locomotives ainsi que l’acquisition d’outillage pour l’entretien et la maintenance du matériel roulant.

En arrêt depuis mai 2018, l’abandon du trafic ferroviaire entre Bamako et Dakar a anéanti l’économie des localités traversées par les rails, ce qui a eu pour conséquence l’orpaillage illégal dans la région de Kayes au Mali et à l’est du Sénégal, la paupérisation et l’exode rural.

Romuald Ngueyap

Source: Agence Ecofin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *