Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Sécurité : les USA veulent maintenant étouffer les FAMa  – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Politique

Sécurité : les USA veulent maintenant étouffer les FAMa 

Au Mali, après avoir fait pression sur le gouvernement de transition malien pour relâcher une centaine de terroristes affiliés à al-Qaïda, les États-Unis qui avaient déjà suspendu l’aide militaire au moment ou le coup d’État du 18 août a eu lieu, continuent de couper cette assistance militaire jusqu’à la mise en place d’un gouvernement issu d’élections. En d’autres termes, aucune aide ne sera attribuée à l’armée malienne durant les 18 mois à venir.

Un coup bien tordu qui commence sérieusement à éveiller la crainte des pays voisins, mais surtout de l’Algérie. Et pour cause, l’arrivée de l’émissaire américain Peter Pham au Mali, et celle du secrétaire à la Défense Mark Esper en Algérie n’étaient pas anodines, car elles précèdent la libération de ces terroristes, relâchés ensuite dans les zones stratégiques du centre et du nord du Mali. Ce qui pourrait éventuellement montrer une alliance entre ces groupes terroristes et l’arrivée des militaires américains au Mali.

La suspension de l’aide militaire américaine est une manœuvre pour continuer ce que la France a toujours fait, à savoir, affaiblir les Forces armées maliennes pour les empêcher d’attaquer les groupes terroristes dans le pays, mais surtout, la fameuse zone des trois frontières, Mali, Niger et Burkina Faso.

Cette zone était déjà très convoitée par le Quai d’Orsay. Mais, vu que les armées du Sahel ainsi que les populations sahéliennes ont toujours mis en échec les plans de démembrement de la France, c’est maintenant Washington qui a décidé de reprendre la main pour mettre en place rapidement ce processus.

Il est vrai que les États-Unis sont beaucoup plus dangereux que la France, car ils disposent de plus de moyens. Mais les Occidentaux n’ont jamais réussi à diviser les populations ouest-africaines après leur indépendance.

La libération de ces centaines de terroristes aurait dû provoquer un tollé au niveau international, mais personne n’a montré la moindre indignation. Libérer des terroristes affiliés à al-Qaïda et les réinsérer dans le Mali, ne veut seulement dire qu’une chose : c’est qu’une alliance doit se mettre en place entre Américains et terroristes pour décider de la division du Mali.

Malgré les nombreuses tentatives occidentales, les populations du Sahel ont toujours montré leur union, et si la France s’est retrouvée dans un bourbier dans cette partie de l’Afrique, les États-Unis n’arriveront pas non plus à faire face à l’union de la population.

Les Maliens veulent et doivent impérativement se reprendre en main et ne faire confiance à aucun pays occidental qui ne cherche qu’à assouvir ses intérêts, en écrasant les populations sahéliennes.

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *