Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Sécurité : le président Bah N’Daw a reçu le commandant en chef du Commandement des États-Unis pour l’Afrique – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Sécurité

Sécurité : le président Bah N’Daw a reçu le commandant en chef du Commandement des États-Unis pour l’Afrique

Le président du Mali Bah N’Daw a reçu en audience, le commandant en chef du Commandement des États-Unis pour l’Afrique (Africom).

L’entretien s’est déroulé au palais de Koulouba. La discussion entre les deux personnalités a été notamment axée sur la situation sécuritaire et les perspectives de collaboration dans le cadre de la lutte contre le Terrorisme et l’Extrémisme violent.

Le Général Stephen J. Townsend a évoqué les différents axes de ses échanges avec le chef de l’État malien. « Nous avons évoqué les domaines d’intérêts communs. La principale préoccupation que nous partageons avec le Mali est la lutte contre le terrorisme. Nous avons évoqué les aspects qui meubleront la collaboration », a indiqué le Commandant en Chef du Commandement des Etats-Unis pour l’Afrique (AFRICOM).

Le responsable américain se félicite de la qualité des relations avec le Mali. Il se dit optimiste et confiant quant à la poursuite des relations entre les deux pays. « Nous avons eu une très bonne collaboration avec le gouvernement du Mali par le passé, je suis sûr que cela va continuer, non seulement sur le plan militaire mais aussi sur le plan politique et humanitaire », soutient Stephen J. Townsend.

Le Commandement des Etats-Unis pour l’Afrique a été crée en 2007 et est entrée en fonction en 2008. Il est chargé de la coordination des activités militaires et sécuritaires des États-Unis sur le continent africain.

Avant son entretien avec le chef de l’État, Stephen J. Townsend. a été reçu par le vice-président Bah N’Daw.

Le Commandant en Chef du Commandement des Etats-Unis pour l’Afrique (AFRICOM) avait déjà effectué une visite au Mali en septembre 2019. À l’époque, il était aussi question de l’évolution de la situation sécuritaire au Mali et au Sahel.

Source : afriqueactuelle.net

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *