Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Scandale à l’interprofession maïs suite à un marché de l’OPAM : La SO.D.F exige du Président plus de 110 millions FCFA. – MALI CANAL
Politique

Scandale à l’interprofession maïs suite à un marché de l’OPAM : La SO.D.F exige du Président plus de 110 millions FCFA.

Dans le but de constituer le stock de céréales pendant la campagne 2018-2019, l’OPAM a sollicité l’interprofession maïs (IPROFIM) pour la fourniture de 5000 tonnes. La Société Badian Doumbia et fils (S0.D.F) a bénéficié de 2.500 tonnes de cette quantité qu’elle a entièrement livrées à Koutiala et Mopti comme convenu. Reste que, à ce jour, elle court toujours derrière le reliquat de son dû qui s’élève à 110. 750. 000 FCFA alors que l’OPAM a déjà payé les sous.

La Société Badian Doumbia et fils réclame au président de la filière maïs, Bakary Doumbia, la somme de 110 750 000FCFA reliquat d’un marché qu’elle a exécutée il y a plusieurs années. A cet égard, elle a réuni tous les documents prouvant que l’OPAM a payé son dû d’un montant de plus de 545 millions à l’IPROFIM au nom de son président, Bakary Doumbia.

Ce dernier, le 21 juillet 2020, a émis le chèque N° 7489723 de la Banque Atlantique correspondant audit montant dans le but de régler la dette.  Le chèque a été rejeté faute de provision. Heureusement que la société Badian a n’a pas eu la même déception du côté de la BNDA où elle a pu toucher 434 250. 000FCFA. Mais le reliquat qui de 110. 750. 000FCFA reste toujours un mystère au niveau du président Bakary Doumbia selon toute vraisemblance.

Selon les informations, la société Badian Doumbia et fils, n’est pas la seule victime du président Doumbia. Une certaine Tata Dioni de Bla en ferait à qui il devrait  24 millions de CFA en ferait partie. Mystère et boule de gomme : le cas de Salif Bagayoko. Il aurait livré selon les informations 1000 tonnes de maïs avant de disparaitre des radars depuis car, jusqu’à présent, sa famille reste sans ses nouvelles.

Drissa Togola

 Un autre à la tête de l’APCAM ?

Objet de tant de controverses et de suspicions, on apprend de sources bien introduites que le sieur Bakary Doumbia est candidat au poste de président de l’APCAM. Une candidature qui, si elle était avérée, risquerait de donner du tournis à plusieurs membres et partenaires de l’IPROFIM. Déjà, on se perd en conjectures.

Drissa Togola le challenger 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur