Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Sante/ Covid19 : Delta sème la psychose – MALI CANAL
Santé

Sante/ Covid19 : Delta sème la psychose

Le nombre de cas de Covid-19 en Afrique a connu une progression constante sur six semaines consécutives, avec notamment une hausse de 25 %, pour un total de 202 000 cas au cours de la semaine du 27 juin dernier, soit 9/10e du précédent record de 224 000 nouveaux cas notifiés sur le continent. Ainsi sur la même période, la mortalité liée à la Covid-19 s’est accrue de 15 % dans 38 pays africains pour atteindre la barre de 3000 décès, selon des estimations données par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Le nombre de cas en Afrique double toutes les trois semaines, pendant que le nouveau  variant Delta continue de se propager dans un nombre croissant de pays. En tout, 16 pays ont indiqué être confrontés à ce variant, y compris neuf pays qui ont signalé une forte recrudescence des cas. Il s’agit donc du variant le plus contagieux jamais détecté, qui présenterait un taux de transmissibilité de 30 à 60 % supérieur à celui des autres variants.

Il s’est très répandu en Afrique du Sud, qui comptait plus de la moitié des cas détectés sur le continent au cours de la même période. Selon les derniers rapports nationaux, le variant Delta a été détecté dans 97 % des échantillons séquencés en Ouganda et dans 79 % des échantillons séquencés en République démocratique du Congo.

« La vitesse de contamination et l’ampleur de la troisième vague qui touche l’Afrique ne ressemblent en rien à ce que nous avons connu jusqu’à présent. La propagation galopante de ce variant plus contagieux modifie considérablement la nature de la menace qui pèse sur l’Afrique. Une transmissibilité plus forte signifie une augmentation des formes graves de la maladie et davantage de décès. Il faut donc que nous agissions, dès à présent, pour renforcer les mesures de prévention et éviter qu’une situation d’urgence ne se transforme en tragédie.

Et pendant que les difficultés d’approvisionnement se poursuivent, le partage des doses peut aider à combler le fossé. Nous sommes reconnaissants envers nos partenaires internationaux pour les engagements qu’ils ont pris, mais nous avons besoin d’une action urgente en ce qui concerne les allocations. L’Afrique ne doit pas subir les affres de la pire vague de Covid-19 à laquelle elle est confrontée », a indiqué la Dr. Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique.

Les variants Alpha et Beta ont été respectivement signalés dans 32 et 27 pays. Le variant Alpha a été essentiellement détecté dans les pays d’Afrique du Nord, ainsi qu’en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale. Le variant Bêta est plus répandu en Afrique australe. Le niveau de transmissibilité de ces deux variants est supérieur à celui présenté par le virus originel.

Avec l’augmentation du nombre de cas et d’hospitalisations sur tout le continent, l’OMS estime que la demande en oxygène sur le continent africain est de 50 % plus élevée que lors du pic de la première vague, il y a un an.

 

Aïchatou Konaré  mali tribune

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur