Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Said Penda revient à la charge : « Les Maliens répondent à mon post-conseil sur la situation actuelle dans ce pays que je considère mien » – MALI CANAL
Actualité Editos / Contributions

Said Penda revient à la charge : « Les Maliens répondent à mon post-conseil sur la situation actuelle dans ce pays que je considère mien »

Malgré les gesticulations d’un groupuscule d’activistes Maliens sans grande culture (tout le contraire de ce que sont les Maliens généralement pétris de culture) qui me vouent aux gémonies sur les réseaux sociaux et quelques radios locales à Bamako depuis hier, j’ai reçu des centaines de messages inbox. J’en publie ici deux qui résument les réactions dominantes à mon post d’hier :
1- Bonjour Saïd, J’ai trouvé ton post très dur mais sincèrement objectif. “Si ton ami ne te dit pas la vérité, paie ton ennemi pour le faire” dit-on chez nous. Merci d’être un ami du Mali et de nous rappeler le réalisme nécessaire à la situation actuelle ».
2- Je suis malienne d’origine européenne et résidant à Bamako. Votre coup de gueule est excellent. C’est même très rare que l’on ose remettre les pendules à l’heure. Continuez ainsi.
Ces deux messages résument parfaitement ce que je sais du Mali. On ne demande pas de quoi se mêle cet étranger (comme le font les xénophobes pro-criminel de guerre gbagbo et ceux de l’anachronique bédié). Si le futur État Africain pour lequel nous luttons devrait voir le jour, sa capitale serait au Mali, en reconnaissance de la légendaire hospitalité des Maliens, le « djatiguiya ».

Nota : 1-Mon post sur le Mali est un conseil fraternel qui devrait être pris comme tel. Celui qui ne l’a pas compris ainsi doit s’interroger sur certaines de ses facultés. Un des activistes Maliens s’est même étendu sur les réseaux sociaux pour défier Saïd Penda à un débat sur une chaîne de télévision malienne. Comble de pitrerie. C’est au nord et au centre du Mali qu’on attend de voir les courageux d’entre les Maliens. Trop facile de se montrer garçon (comme on dit en Français Ivoiriens) depuis les salons de Bamako.
2- Le post sur la torture en satrapie du vieux dictateur biya au Cameroun c’est ce soir, après ma rupture du jeûne surérogatoire des jeudis. Et rendez-vous samedi, inch’Allah, pour celui sur les clowneries des ex…président de l’Assemblée Nationale ivoirienne, DG, PCA, etc. Puisse Allah maintenir notre engagement intact, pour toujours défendre la vérité, sans faveur, compromis ni compromission.

Said Penda

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur