Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
RPM commune V du district de Bamako : L’exclusion du maire Amadou Ouattara et 10 autres membres demandée – MALI CANAL
Actualité Politique

RPM commune V du district de Bamako : L’exclusion du maire Amadou Ouattara et 10 autres membres demandée

Le secrétaire général de la section RPM de la commune V du district de Bamako a demandé au Président de la commission centrale de discipline, l’exclusion de 11 cadres du parti dont le maire de la commune V, Amadou Ouattara. Ils sont accusés d’avoir ouvertement soutenu et battu campagne pour d’autres listes contre celui du RPM lors des législatives de 2020.

Le secrétaire général de la section RPM de la commune V du district de Bamako ne veut pas tolérer ce qui ont combattu le parti au profit d’autres listes pendant les législatives dernières.

En effet, il a, dans une lettre, demandé au Président de la commission centrale de discipline, l’exclusion de 11 personnes, tous de la section de la commune V, du parti. Ces cadres sont, entre autres : Amadou Ouattara, actuel maire de la commune V et membre de droit de la section ; Boubacar Sandina Camara, membre de la sous-section du parti à Daoudabougou et membre du bureau politique national ; Adama Konaté, 3ème adjoint au maire et membre de la section ; Mahamadou Sawadogo, conseiller municipal et membre de la section ;  Sory Ibrahim Doumbia dit Pablo, conseiller municipal et membre de la sous-section à Garantiguibougou ;  Abdoulaye Diane, 1er adjoint au maire et membre de la section ;  Lassine Kane, membre de la section ;  Dramane Dao, membre de la section ; Boubacar Bocoum, membre de la section ; Evariste Fousseyni Camara, membre de la section UJ et membre du BN UJ ; Moussa Diassana, membre de la sous-section du parti à Badalabougou.

Le secrétaire général de la section RPM en commune V reproche à ces cadres d’avoir ouvertement soutenu d’autres listes au détriment de celle du RPM en commune V pendant les législatives de 2020. « En effet, lors du 1er tour des élections législatives du 29 mars 2020, les sieurs susnommés ont ouvertement soutenu et battu campagne au profit de la liste NCA contre celle du parti », a précisé le secrétaire général de la section 5 dans sa lettre au Président de la commission centrale de discipline. Aussi, est-il reproché à ces cadres du RPM de soutenir la liste Adema-URD-ADP-Maliba au détriment du RPM au second tour des législatives.

Ainsi, le secrétaire général a demandé l’exclusion de ces 11 cadres pour violations des Statuts et Règlement intérieur du parti.

Boureima Guindo

Source : LE PAYS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur