Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Résilience face à la covid-19 : des artistes africains sur le pont

Sur une initiative du Fonds africain pour la culture, des œuvres d’art d’artistes africains de renom dont le Malien Abdoulaye Konaté seront vendues aux enchères afin de faire face aux impacts négatifs à la pandémie du coronavirus sur le secteur artistique en Afrique.

Les impacts de la maladie à coronavirus pèsent sur l’économie mondiale. Et l’un des secteurs d’activité les plus touchés est sans doute le monde culturel.

Afin d’apporter son soutien à l’art contemporain africain, le Fonds africain pour la culture, en collaboration avec la Fondation pour le développement de la culture contemporaine, a décidé d’organiser une vente aux enchères d’œuvres d’artistes africains contemporains de renommée internationale comme Soly Cissé, Joana Choumali, Mohamed El Baz, William Kentridge, Siriki Ky, Abdoulaye Konaté, Mohamed Melehi, Barthelemy Toguo ou encore Ouattara Watts.

Les deux Fondations, à travers cette initiative, ont créé un véritable élan de solidarité chez les artistes africains, qui ont offert leurs œuvres pour permettre au secteur des arts de surmonter les difficultés dues à la pandémie de la Covid-19. Ils sont une trentaine d’artistes africains reconnus à adhérer à ce projet qui va à coup sûr amoindrir les impacts négatifs de la pandémie sur le secteur des arts en Afrique.

Cette vente aux enchères se fera lors d’une séance à huis clos entre Paris et Casablanca, organisée par les deux maisons de vente ; à savoir : Cornette de Saint Cyr et La Marocaine des arts. Les deux maisons ont décidé de faire la vente de manière bénévole et ne toucheront pas de commissions sur les transactions. Toutefois, le transport des œuvres vendues sera à la charge de l’acheteur. La vente sera retransmise le 7 juillet à 18 h sur le site de Drouot Online. Plus d’une cinquantaine d’œuvres de trente artistes africains contemporains seront mises en vente. Le catalogue des œuvres est en ligne depuis le 23 juin dernier.

A en croire les organisateurs, une partie des retombées de ces ventes sera destinée aux artistes les plus nécessiteux du continent afin de leur permettre de se relever des conséquences de la pandémie.

A noter que cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet Sofaco, du Fonds africain pour la culture dont l’objectif est de renforcer la capacité de résilience des artistes et organisations culturelles à travers une aide à la création et à la reconstruction du tissu social du secteur artistique en Afrique face à la crise du Covid-19.                       

Youssouf Koné

Source : Aujourd’hui-Mali 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *