Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Rencontre M5-RFP et EPM : vers la mise en place d’une commission de dialogue ?

Après leur rencontre avec le Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD), le 15 juin dernier, l’Alliance Ensemble pour le Mali (EPM), le regroupement de la majorité présidentielle dirigé par Dr Bocary Tréta du RPM a rencontré le 23 juin 2020, le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) au siège de la Coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’Imam Mahamoud Dicko (CMAS) sis au quartier Magnambougou de Bamako.

La délégation de l’EPM était composée de 20 personnes et celle du M5-RFP était de 18 personnes. A l’issue de la rencontre, nous avons contacté le diplomate Souleymane Koné aussi bien que le président par intérim du FSD, Dr Choguel Kokalla Maïga, tous responsables du M5-RFP pour avoir d’amples informations sur cette rencontre à hui clos. Selon nos interlocuteurs, l’idée d’une commission de dialogue pour une sortie de crise sociopolitique a été émise par l’EPM.

« Du point de vue du diagnostic de la situation du Mali, ils sont d’accord avec le M5-RFP, mais du point de vue des conclusions, nous n’avons pas les mêmes conclusions », a précisé l’ambassadeur Souleymane Koné.

Selon lui, l’EPM a souhaité que l’institution président de la République ne soit pas touchée. « Il propose la mise en place d’une commission de dialogue qu’on a pris acte. Mais on n’a pas discuté d’abord… », a souligné l’opposant Souleymane Koné. A signaler qu’à cause de la mauvaise gouvernance au Mali, le M5-RFP exige « la démission du président Ibrahim Boubacar Keïta et de son régime ». Une exigence que la majorité présidentielle n’entend pas entendre. Les prochains jours nous édifierons davantage sur l’issue de la crise sociopolitique au Mali.

Source : le Républicain

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *