Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Relance du trafic ferroviaire : enfin les lignes bougent – MALI CANAL
Economie

Relance du trafic ferroviaire : enfin les lignes bougent

Dans un communiqué de la Société de Patrimoine ferroviaire du Mali (SOPAFER) publié le lundi 28 juin 2021 et repris le lendemain mardi par le ministère des Transports et des Infrastructures, « des travaux d’envergure sont engagés sur la voie ferrée Bamako-Kayes ». Selon les deux communiqués à contenu identique, ces travaux s’inscrivent dans le cadre du plan d’urgence de relance du trafic ferroviaire de voyageurs et de marchandises entre Bamako et Diboli, adopté par le gouvernement du Mali en Conseil des ministres le 02 octobre 2019.

« Le ministre des Transports et des Infrastructures informe les riverains de la voie ferrée et les usagers des passages à niveau que la Société de Patrimoine ferroviaire du Mali (SOPAFER-Mali SA) a entamé des travaux de grande envergure sur la voie ferrée de Bamako à Kayes. Ces travaux portent notamment sur le curage des fossés et ouvrages d’art, le renforcement de la plateforme, le remplacement des rails et des traversés, Ia réhabilitation des ponts de Toukoto, Mahina et Galougo. Le caractère spécifique desdits travaux requiert l’utilisation de matériels roulants ferroviaires (locomotives et wagons) et d’engins de travaux de voie (Draisine) tout au long de la voie ferrée. Par conséquent, il est demandé aux riverains de la voie ferrée et aux usagers des passages à niveau de prêter attention à cette phase extrêmement sensible des travaux engagés pour le redémarrage du trafic ferroviaire afin de prévenir tout accident ou incident, notamment sur les passages à niveaux (PN) gardés et non gardés ».

A ce titre, nous osons croire que les choses sérieuses pour la relance du trafic commencent afin de faire du rêve des riverains une réalité.

D. Togola

Source: Le Challenger

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur