Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Relance de la culture malienne : Le sens de l’engagement de la ministre Konaré – MALI CANAL
Société

Relance de la culture malienne : Le sens de l’engagement de la ministre Konaré

Suite aux concertations tenues à Kayes, Sikasso, Koulikoro et Ségou sur la culture, l’artisanat et le tourisme du Mali, la ministre Kadiatou Konaré a lancé les travaux de restitution des résultats dans la Cité des rails pour l’émergence des trois secteurs. C’était ce jeudi 25 février 2021.

Faire rayonner la culture malienne à travers le monde, voici ce que laissent apparaître les actions que la ministre en charge de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, Kadiatou Konaré, depuis sa nomination au département.

Elle a foulé le sol de la première région en compagnie des acteurs des trois secteurs afin de les engager à mener de profondes réflexions pour faire l’état des lieux, un diagnostic sans complaisance des problèmes. Il s’est agi aussi, à l’issue des travaux,  de formuler des recommandations sur la place et le rôle de ces secteurs d’activité dans le développement du pays.

La ministre Konaré est dans la dynamique de permettre au Mali d’assumer le rôle de champion continental pour les arts, la culture et le patrimoine. Dans son intervention, elle n’a pas manqué de fondre en éloges à l’endroit du Mali à travers des métaphores. « Pays millénaire, de longue connaissance, héritier d’un riche patrimoine culturel matériel et immatériel, le Mali s’est naturellement imposé comme une terre de rencontres et d’échanges », a laissé entendre Kadiatou Konaré.

Elle n’a pas passé sous silence la résistance malienne à la pénétration coloniale française. Ainsi elle citera les batailles mémorables de Woyawayanko en 1883 entre les troupes de Samory et les Français pour le contrôle de Bamako, de Diéna en 1891 entre les bambaras et les Français, de Sikasso le 1er mai 1898, de Sabouciré le 22 septembre 1878 et de Kodialanda.

La Patronne du département de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme a insisté sur l’importance de ces secteurs de développement. Elle veut que la diversité de  l’expression créative soit le souffle du rayonnement. Elle affirmera que l’inventivité et l’ingéniosité des artisans sont des atouts pour le pays et son tourisme.

La ministre lancera un appel à tous les animateurs de groupes de travail. Il s’agit de garder en ligne de mire la relance, l’urgence de tirer de la précarité les femmes et les hommes qui vivent de la culture, de l’artisanat et du tourisme.

A noter que la ministre Konaré s’est montrée convaincue que de bons résultats sortiront de ces réflexions.

Bazoumana KANE

Source : L’Alerte 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur