Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Réformes politiques et institutionnelles au Mali / L’Association ” Ir Ganda” de plain-pied dans le débat – MALI CANAL
Politique

Réformes politiques et institutionnelles au Mali / L’Association ” Ir Ganda” de plain-pied dans le débat

“L’Accord pour la paix et

la réconciliation au Mali issu

du processus d’Alger n’a pas apporté les assurances nécessaires à l’ensemble des Maliens”

Connu pour son franc-parler, l’ancien Premier ministre a laissé entendre que l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger n’a pas apporté les assurances nécessaires à l’ensemble des Maliens dont l’adhésion est cependant nécessaire. Dans ce contexte caractérisé par le fracas des armes et les échos des discours politiques et religieux aux relents souvent haineux, a-t-il dit, Ir Ganda a pu briser les cloisons psychologiques qui se dressaient entre les différentes composantes du Nord du Mali, en optant pour la recherche de la compréhension mutuelle, source de paix et de cohésion sociale avec comme armes irréfutables, infaillibles et incontournables, de combat, le dialogue, la culture à travers leurs multiples vertus et une constante dynamique de construction de tous propos excessifs, trop partisans et haineux. Ce qui a permis à Tabital Pulaaku et Ginna Dogon de briser le mur d’incompréhension et de s’orienter ensemble vers la recherche de solution au drame du Centre du Mali.

“Fort de cette posture, le fondement constant de notre discours est de convaincre tous les acteurs de la crise qui frappe si durement les régions du Nord du Mali en leur rappelant que nul d’entre nous dans la situation actuelle ne se sauvera sans les autres. Nous gagnerons ensemble ou nous perdrons tous ensemble. […] Ne pas aimer la guerre, n’est pas une attitude poltronne car personne n’a jamais tout gagné à la guerre. Depuis le début de la crise, sous l’impulsion d’Ir Ganda, toutes les communautés ont scellé un Pacte moral de fraternité, de partage et de dialogue franc et constructif […]. La présente journée d’échanges se situe dans ce cadre et répond aux préoccupations concrètes d’Ir Ganda et de ses communautés pour une cohésion sociale véritable”, a-t-il signalé. Il a invité les participants à s’inspirer des travaux antérieurs d’Ir Ganda sur le découpage territorial, la loi électorale, l’organisation du territoire, le développement des terroirs, les questions sécuritaires, le dialogue, la paix, la cohésion sociale, la prévention et la gestion des conflits dont les conclusions ont été adressées au gouvernement.

Il a assuré que les conclusions de la journée d’échanges seront portées à la connaissance des membres et sympathisants d’Ir Ganda, le samedi 27 février 2021 à la Maison des aînés.

Siaka DOUMBIA

Aujourd hui

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur