Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Reconfiguration politique au Mali : éradication programmée du parti Yelema au profit de la Codem – MALI CANAL
Actualité Politique

Reconfiguration politique au Mali : éradication programmée du parti Yelema au profit de la Codem

La saignée du bureau exécutif national du parti Yelema en faveur de la CODEM ne semble avoir été que la phase visible de l’iceberg. Selon plusieurs sources en provenance de bon nombre des sections de l’intérieur, l’hécatombe semble se poursuivre au sein de la formation de l’ex Premier Ministre Moussa Mara. Aux dires des observateurs, c’est tout simplement l’éradication programmée de Yelema au profit de la CODEM dans plus d’une dizaine de cercle du pays.

Suite logique du départ des 1er responsables des sections, les autres structures ont décidé de les emboiter le pas. Impuissant, le parti Yelema assiste à des centaines de démissions en cascade à l’intérieur du pays depuis plusieurs semaines. De Koro en passant par Bankass, Bandiangara, Douentzan, Diré, San, Tominian, Niono, Gossi, Bamako et autres, l’hécatombe est la même. « À Koro comme dans beaucoup d’autres localités, le parti Yelema n’existe que de nom. Toutes les instances ont démissionné au profit de la CODEM. Nous attendons d’autres démissions dans les prochaines semaines » a souligné l’un des démissionnaires du bureau exécutif de Yelema. Après la perte de la bataille de son directoire, Yelema s’apprête à perdre la guerre décisive des sections de l’intérieur du pays préjudiciable à son existence. Toujours enclin à faire des communiqués sur le fonctionnement interne de son parti, le sensationnel Mara brille sur ce terrain par son silence. Que veut-il cacher ? De toutes les façons, ça va se savoir !
A Suivre !
Abdrahamane Maiga
GAO INFOS

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur