Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Rappel histoire : crise à la Maison blanche  – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Monde

Rappel histoire : crise à la Maison blanche 

Le 4 mars 1801, le deuxième président des États-Unis, John Adams, refusa de céder le poste à son principal rival aux élections de 1800, Thomas Jefferson.

La règle du 20 janvier à midi n’avait pas encore été écrite.  Malgré son entêtement, LE BUREAU LUI EST SIMPLEMENT LAISSÉ!

Après que Thomas Jefferson a prêté serment lors d’un événement auquel le titulaire a refusé d’assister, le personnel de Whitehouse a commencé à retirer les affaires du président de la Maison Blanche (Adams a été le premier président à résider dans la nouvelle résidence officielle).

Tous les organes de sécurité coupent toute communication officielle.

Tout le personnel présidentiel a cessé de suivre les instructions d’Adams –

LE BUREAU DÉPLACÉ.

À partir de ce moment-là, tous les titulaires de la Maison Blanche se préparent tôt à partir dès qu’ils voient des signes de perte pour éviter l’humiliation des organes indépendants de l’État (l’armée, les services secrets, la CIA, le FBI et tout le personnel de la Maison Blanche.  sous un code – celui de servir un homme / une femme qui a porté la VOLONTÉ du peuple lors d’une élection).

Dès que Biden remportera les 270 voix et sera officiellement déclaré par tous les directeurs du scrutin des États, ce qui suit va se passer :

1- Le service secret partagera son attention entre le président sortant et le nouveau président.

2- La CIA commencera à informer les deux (y compris les renseignements top secret qui sont traditionnellement réservés à un seul individu-le commandant en chef).

3- Les équipes de contre-espionnage de la CIA qui «espionnent» la CIA commencent également à informer les deux.

4- Le personnel de Whitehouse commence à se préparer à refaire la maison;  conforme au goût du président élu.

5- A midi, le 20 janvier, le personnel de Whitehouse enlèvera tous les effets personnels du président sortant de la maison et apportera les affaires du nouveau président (ils n’attendront les instructions de personne).

 

6- Les déductions pour le loyer de la maison blanche sur le salaire de Trump s’arrêtent en janvier.

7- Les déductions pour le loyer de Whitehouse commencent sur le salaire présidentiel de Joe Biden en janvier

8- Melania Trump cesse d’être la patronne de Whitehouse le 20 janvier à midi

9- Le Dr Jill Biden devient le patron de Whitehouse le 20 janvier à midi

10- A midi le 20 janvier, tous les organes du pouvoir des Etats-Unis couperont la communication officielle avec Trump (Le Pentagone, La CIA, Le FBI, Le Procureur Général).

Les services secrets maintiennent une communication minimale car ils vont garder l’ex-président pour le reste de sa vie.

 

11- La BEAST et l’AIRFORCE ONE saluent Trump pour la dernière fois et portent leur attention sur Biden.

La BEAST commence à transporter les échantillons de sang de Biden comme le veut la tradition.

Sans instructions de personne!

Il en est ainsi depuis plus de 200 ans.

 

Le système éducatif français : un puissant fétiche anti-noir

 

Il suffit de lire les expressions utilisées dans la langue française pour comprendre que *le mépris pour les personnes à descendance africaine est bien ancrée dans les sociétés européennes* à tel point que ce *racisme linguistique* passe inaperçu par rapport aux autres formes de racisme. *Voici quelques exemples d’expressions courantes de la langue française :*

 

1.Une liste noire* est une liste de personnes à écarter mais avoir carte blanche veut dire être libre.

 

  1. Être la bête noire de quelqu’un* signifie être mal apprécié par cette personne.

 

  1. Une âme noire* est une âme à l’état animal mais une âme blanche est une âme sainte

 

  1. Un mensonge noir* est un mensonge qui tue mais un mensonge blanc est un mensonge sans conséquence.

 

  1. Un cœur noir* est un cœur diabolique mais un cœur blanc est un cœur plein de vertus.

 

  1. Un moment noir* est un moment de grande peine.

 

  1. La magie noire* est la magie des démons mais la magie blanche est la magie des anges.

 

  1. Un marché noir* est un marché illégal.

 

  1. Une pensée noire* est une pensée déprimante mais une pensée blanche est une pensée positive.

– etc…

➡Résultat ? *Si vous êtes africain(e) et que vous parlez la langue française, il y a de fortes chances que vous vous dévalorisiez quotidiennement sans vous en rendre compte* car c’est dans le système éducatif français que vous apprendrez les expressions qui déprécient votre nature et valorisent celle des autres.

Vous le savez déjà… le système éducatif en Afrique est du copié-collé. Il n’y a aucune originalité car tel il nous fût imposé tel on l’utilise. De toute façon, même adapter le système éducatif français aurait été à notre détriment car une fois que le fruit est pourri ça ne sert à rien de le laver. Conséquence :

La langue coloniale est un fétiche anti-noir si puissant que le blanc n’a plus besoin d’utiliser le fouet, le fusil ou le canon. Aujourd’hui, il admire le fruit de son travail pendant que les victimes auto-pilotent leur destruction en envoyant leurs propres enfants étudier dans le système éducatif colonial.

J’affirme donc que le système éducatif français en Afrique est un lieu de culte et l’obscurantisme est son Dieu.

Le premier rite de passage dans l’obscurantisme est tout d’abord *de déprogrammer les enfants du primaire de leur africanité en leur présentant des images et des jeux qui ne correspondent pas à leur environnement africain.*

Arrivés au secondaire, les tout petits maintenant plus âgés et donc plus réceptifs à des informations plus complexes passeront le deuxième rite qui consiste *à créer la perte de la mémoire historique.* Ils/elles seront lentement coupés de leurs racines car ils ne recevront , tout le long de leur parcours scolaire, que les informations qui les projettent hors de leurs contextes sociaux culturels.

A l’université, les plus jeunes maintenant devenus pré-adultes auront l’esprit si bien formaté  à penser en dehors de leurs contextes sociaux culturels, qu’ils/elles sont en mode auto-pilote de la gestion de leur propre esclavage culturel et de leur domination perpétuelle : ils/elles sont étrangers chez eux car ils/elles parlent la langue du colonisateur, pensent comme lui, agissent comme lui, s’habillent comme lui, etc…

Donc, tacitement mais sûrement *tout ce qui est africain devient rétrograde et synonyme de non progrès* car toujours absent du programme scolaire.

En conclusion, le système éducatif français en Afrique est un fétiche puissant qui ne peut ni former à l’indépendance ni libérer de la domination et encore moins répondre aux problèmes du continent* car il forme des aliénés culturels.

Sans oublier que *le système éducatif français travaille la répétition et la mémoire et non l’intelligence et la pratique :* on bûche pour les examens qui consistent à nous faire réciter les théories des autres. Mais, sans l’intelligence et la pratique, impossible de résoudre les problèmes de son environnement.

Quel est donc le but du système éducatif français ?

Former des serviteurs et des individus qui pensent d’abord à eux-mêmes et à leur survie. Bref, des égocentriques en quête permanente et acharnée de la réussite personnelle qui est la raison qui pousse nos politiciens à servir leurs intérêts avant celui du peuple car ils exemplifient la réussite du système éducatif colonial.

Dans la même veine, il n’est pas étonnant que les élections présidentielles en Afrique soit un défilé de candidats qualifiés à servir les intérêts français. Nous sommes dans un système français. Vous vous attendiez à quoi ?

L’Afrique avait un système éducatif avant la période coloniale. Inspirons-nous de ce système pour construire l’avenir du système éducatif africain* , c’est-à-dire mettons en valeur notre histoire, nos connaissances endogènes, nos sciences, notre philosophie et notre vision du monde.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *