Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Racisme : Joe Biden rompt enfin le silence sur le massacre d’Afro-Américains à Tulsa – MALI CANAL
Politique

Racisme : Joe Biden rompt enfin le silence sur le massacre d’Afro-Américains à Tulsa

Le président des Etats-Unis d’Amérique, Joe Biden, a affirmé mardi 1er juin s’être rendu sur les lieux du massacre d’Afro-Américains à Tulsa, dans l’Oklahoma, il y a 100 ans pour «aider à rompre le silence» qui a longtemps pesé sur l’un des pires épisodes de violence raciste de l’histoire des États-Unis.

«Les événements dont nous parlons se sont déroulés il y a 100 ans. Cependant, je suis le premier président en 100 ans à venir à Tulsa», a insisté le démocrate en disant vouloir «faire éclater la vérité». Et de poursuivre, «je suis venu ici pour aider à rompre le silence car, dans le silence, les blessures se creusent».

Le président a rappelé l’horreur du massacre de Tulsa, a évoqué ces explosifs lancés depuis des avions privés sur le quartier noir de la ville. Et a rappelé qu’aucune arrestation n’a jamais eu lieu. «Ce n’était pas des émeutes, c’était un massacre. L’un des pires de notre histoire mais pas le seul», a-t-il dénoncé. Et «il a pendant trop longtemps été oublié dans notre Histoire. Aussitôt qu’il s’est produit, il y a eu un effort manifeste pour l’effacer de notre mémoire», a-t-il déploré en soulignant la présence dans le public, devant lui, de trois survivants centenaires de ce massacre : Viola Fletcher, Hughes Van Ellis et Lessie Benningfield Randle.

Joe Biden a profité de ce discours historique pour dénoncer les attaques «absolument sans précédent» contre le droit de vote des Afro-Américains, «le droit le plus fondamental», par le biais de lois restreignant l’accès aux urnes dans certains États conservateurs. «Ce droit sacré est attaqué avec une intensité que je n’ai jamais vue», a déclaré le démocrate. Depuis la présidentielle, les projets de loi limitant l’accès au vote se sont multipliés dans les États à l’initiative des républicains. Ils sont dénoncés par les démocrates comme frappant particulièrement les minorités…

 le matin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur