Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Quatre premiers mois de la transition: L’Alliance pour une transition intelligente et réussie (ATIR) relève »des acquis et des goulots d’étranglements » – MALI CANAL
Politique

Quatre premiers mois de la transition: L’Alliance pour une transition intelligente et réussie (ATIR) relève »des acquis et des goulots d’étranglements »

Dans son rapport d’analyse sur les évènements du 18 août et l’évolution de la transition malienne jusqu’au 31 décembre dernier (133 jours), l’Alliance pour une transition intelligente et réussie (ATIR) révèle des goulets d’étranglement dans la politique des autorités de la transition, notamment le ralentissement dans la lutte contre la Covid-19, le manque de contact avec les forces vives du pays ainsi que l’Etat d’urgence décrété qui reste » sans effets visibles et sentis ni sur l’insécurité ni sur la Covid-19 « .

ATTIR, dans son rapport publié le 18 janvier dernier, félicite les autorités de la transition pour la mise en place des institutions, mais indique » qu’après 4 mois et 13 jours de pouvoir, la transition n’a pas réellement terminé de mettre en place les institutions « . A cet égard, elle souligne que le Conseil national de la transition (CNT) n’est pas encore opérationnel. En outre, elle rappelle l’importance cruciale du respect de la justice et des justiciables et invite la transition à se rapprocher le plus possible d’un appareil judiciaire »déjà lourdement atteint par différents maux ».

Cependant, l’Alliance dit comprendre ce qu’elle appelle la » kakisation « (Ndlr : militarisation) des différentes institutions avec son lot de changements administratifs et sécuritaires aux niveaux central et régional. Toute chose qui, selon elle, est » gage de réussite contre l’insécurité « . Par ailleurs, elle note que l’absence de changement et le retard pris dans une nouvelle dynamique pourraient être interprétés comme »une main mise sur tous les appareils étatiques » de la part des militaires.

Impulser une nouvelle dynamique

Le rapport sur les 133 jours révèle également que l’appareil sécuritaire n’a pas connu d’effondrement comme après les évènements de 2012, mais ne semblerait pas non plus avoir connu des améliorations. L’Alliance pour une transition intelligente et réussie constate que ce laps de temps a permis d’installer une nouvelle équipe au sein et à la tête de tous les appareils étatiques de la nation. Cela » dans le but d’impulser une nouvelle dynamique « . Mais l’Alliance rappelle que la transition doit surtout » acheminer la Nation vers des élections libres d’influences, démocratiques et jeter les bases d’un nouvel envol de la Patrie « .

L’ATIR considère que les autorités actuelles ont également péché sur le plan communicationnel et les invite à augmenter leur niveau de communication dans la gestion des affaires courantes et sécuritaires. Tout en rappelant que »la tâche demeure gigantesque », l’Alliance s’est engagée à »mettre tout en œuvre pour que cette transition soit une réussite ».

Moussa Bilaly Sissoko, Stagiaire

Source: l’Indépendant

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur