Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Promotion de l’emploi des jeunes à travers l’EJOM : Un brainstorming sur les opportunités au Mali !

Du 17 au  18 octobre à l’Hôtel Salam, s’est tenue  la conférence internationale 2019 sur les opportunités d’emplois des jeunes.  La cérémonie d’ouverture des travaux  présidée par le ministre en charge de l’Emploi et de la Formation Professionnelle,   Me Jean Claude Sidibé, a enregistré la présence de son homologue, chargé de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, de  l’Ambassadeur du Royaume des Pays Bas, Jolke Oppewal,  de l’Ambassadeur de l’Union Européenne, Bart Ouvry et d’autres personnalités.

«  Impulser l’accès des jeunes au marché de l’emploi » tel est le thème retenu pour cette  1ère édition de l’EJOM (l’Espace-Orientation des Jeunes au Mali). Son objectif est de créer une plateforme de dialogue entre les jeunes sur les opportunités et de recherche des solutions aux défis auxquels le Mali est confronté dans le domaine de l’emploi aux jeunes.

Dans son intervention,  le ministre  Sidibé a souligné que le programme ‘’ Espace Orientation des jeunes au Mali’’ est  financé principalement par l’Union Européenne à travers le fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique à hauteur de 20 millions d’euros et  cofinancé par le gouvernement et l’Ambassade des Pays-Bas au Mali à travers l’APEJ et la SNV.

Selon lui, cette  conférence permettra aux participants de partager leurs expériences sur l’offre, les défis et les alternatives en matière de formation professionnelle et de l’accès des jeunes au capital. Aussi, dit-il, il s’agira pour les participants de mettre un accent particulier sur l’entreprenariat des jeunes comme outil de stimulation du développement économique au sahel.

« Selon la Banque Mondiale au cours des dix prochaines années près de six cent millions de personnes seront à la recherche d’emploi, dans les pays les plus pauvres du monde » a-t-il rappelé.

D’après le ministre Sidibé,  l’Afrique subsaharienne devra créer plus de 15 millions d’emplois chaque année pour faire face au rythme de sa croissance démographique contre 13 millions en Asie.

De son côté, le Directeur National de la SNV Mali, a soutenu que le projet a démarré ses activités en juin 2017 pour une durée de 4 ans dans les régions de Gao, Kayes, Koulikoro et le district de Bamako.

Après deux ans de mise  en œuvre,   souligne-t-il, le projet a formé plus de 3000 jeunes en compétences de vie et en entreprenariat, dont 2 600 jeunes dotés en compétences techniques, 136 entreprises petites et moyennes sélectionnées sont sous financement.

Dans cette dynamique, il a annoncé que  2455 jeunes ont reçu leur subvention de démarrage  et que les travaux de 20 sites pour l’aménagement  des fermes identifiées  sont en cours.

Pour sa part, l’Ambassadeur de l’Union Européenne a réitéré son engagement de soutenir les jeunes pour la création d’emplois au Mali. Car, pour lui,  ceux-ci représentent  un vecteur de développement essentiel pour le pays.

A signaler que cette conférence a regroupé plus de 120 participants venus des différentes régions du Mali et  ceux de l’extérieur.

Par Fatoumata Coulibaly

Source sursaut

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *