Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Produits de première nécessité : Le Gouvernement soucieux des prix – MALI CANAL
Economie

Produits de première nécessité : Le Gouvernement soucieux des prix

Le Centre d’information du Gouvernement du Mali (GIGM) a abrité le mercredi 10 mars 2021 un  point de presse conjointement animé par le ministre porte -parole du Gouvernement, Mohamed Salia Touré et son collègue de l’Industrie, du Commerce et la Promotion des Investissements, Harouna Niang.

Premier du tout nouveau Porte-parole du Gouvernement, Mohamed Salia, ce point de presse vise à mieux articuler l’information gouvernementale pour le bonheur des populations. Aussi, actualité oblige – contexte de Covid-19 et bientôt le Ramadan- il a porté sur la communication verbale relative à la situation des denrées de première nécessité adoptée par le Conseil des ministres du  mercredi 9 mars 2021.

Livrant le contenu des mesures prises par le Gouvernement de Transition, le ministre de l’Industrie, du Commerce et de la promotion des Investissements privés, Harouna Niang, a déclaré que les raisons de la hausse des prix de denrées de première nécessité sont exogènes. La pandémie de la Covid – 19 qui a touché tous les pays du monde a eu comme répercussion la réduction de l’offre et augmentation de la demande.

Pour faire face à la situation, le Gouvernement de Transition a abandonné  la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur l’importation de plusieurs produits de première nécessité, dont la farine, le riz, l’huile et pour les graines d’approvisionnements du  bétail, afin de réduire les prix au grand bonheur des populations.

Cependant, a-t-il avoué, une partie des boulangers ont demandé un temps de réflexion de deux semaines pour se décider sur le retour du prix de la baguette du pain à 250 FCFA.

Pour ce qui est du riz, il a laissé entendre que plus de 25.000 tonnes de riz brisure qui est le plus consommé seront concernées par la réduction de 50 % de la baisse taxable. Aussi, en partenariat avec le Commissariat à la sécurité alimentaire, des distributions gratuites de 33. 000 tonnes de riz auront lieu afin de soulager les populations.

… gérer à la fois le court et le long termes

Le ministre Niang de préciser qu’en bonne intelligence avec le ministre de l’Economie et des Finances, des initiatives sont en cours pour amener les banques à faciliter l’accès au crédit des meuniers mais aussi de baisser le taux d’intérêt des prêts en faveur des ceux- ci. « Il faut gérer à la fois le court et le long terme’’, a-t-il martelé.

Selon les membres du gouvernement, ces efforts traduisent la volonté politique du Gouvernement de Transition d’être dans une démarche inclusive avec les acteurs concernés pour réduire les souffrances de ses compatriotes.

Alpha Sidiki Sangaré le challenger 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur