Vous devez respecter le droit d'auteur
Economie

Prévention de la maladie à Coronavirus : la CCIM sensibilise les occupants des marchés au respect des mesures préventives

Pour prévenir la maladie à Coronavirus, la pandémie qui est en passe de plonger le monde dans la psychose, le ministre du Commerce et de l’Industrie du Mali, le président Youssouf Bathily et des responsables de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM) ont effectué, hier lundi 23 mars, une tournée dans plusieurs marchés du district de Bamako, lieux de forte concentration de monde, pour inviter leurs occupants à respecter les mesures préventives prises par les plus hautes autorités à l’issue du Conseil supérieur de Défense nationale tenu la semaine dernière. En guise d’accompagnement, ils leur ont remis des kits de lavage de mains, notamment des barriques, des savons en morceaux et liquides et aussi des mouchoirs pour les aider à se prémunir contre cette maladie qui a coûté la vie à des milliers de personnes de par le monde.

Cette visite, faut-il le rappeler, s’inscrit dans une vaste campagne de sensibilisation initiée par la Chambre de Commerce et d’Industrie pour amener les occupants de ces lieux à forte concentration humaine à observer ces quelques mesures qui permettent de protéger leur vie et aussi celle de leur entourage.

Quant on sait que le risque de contamination et de propagation de ce virus est très élevé. Ce sont le Grand Marché de Bamako, en passant par le marché de Médine Coura, les Halles de Bamako, la Gare routière de Sogoniko, le grand marché à bétail de Niamana et la société des détergents du Mali qui ont été sillonnés par le ministre et sa délégation au cours de cette première sortie sur le terrain.

Cette campagne, selon le ministre Mohamed Ag Erlaf, va concerner tous les 70 marchés de Bamako et aussi ceux des différentes régions.  » Nous allons nous attaquer aux 70 marchés de Bamako parce que c’est là qu’il y a une concentration humaine élevée et progressivement nous irons vers les régions. Nous irons aussi vers les industries « , a-t-il indiqué.

Relevant que pour le moment le Mali n’a connu aucun cas déclaré, il a néanmoins souligné que cela n’empêche pas que le gouvernement prenne prendre des mesures de prévention, notamment dans les lieux où il y a de très grands regroupements.

» Les marchés, qu’ils soient des marchés de bétail, des marchés à légumes ou autres concentrent énormément de personnes en très peu de temps et pendant longtemps. C’est pourquoi nous avons pris l’initiative avec la CCIM de nous attaquer, dans la mesure du possible, à la sensibilisation du maximum de personnes à la technique du lavage de mains et à la sensibilisation par les mesures élémentaires, à savoir le port de masque, à se moucher dans les mouchoirs à usage unique, sinon dans le creux du bras, éviter de saluer, éviter de s’embrasser, éviter surtout de se regrouper « , a poursuivi le ministre Ag Erlaf.

Aux dires du président de la CCIM, Youssouf Bathily, au cours de la présente campagne, la Chambre va faire don de 2000 barriques (kits de lavage à mains) en plus des mouchoirs, qui seront répartis entre les différents marchés du Mali pour prémunir leurs occupants contre la maladie à Coronavirus.

Ramata S.Kéita

Source : l’Indépendant

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *