Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Présence des groupes armés dans le gouvernement de transition : La paix ne se définit pas par la distribution des postes ! – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Politique

Présence des groupes armés dans le gouvernement de transition : La paix ne se définit pas par la distribution des postes !

Les représentants des groupes armés de la Coordination des mouvements armés de l’Azawad (CMA) et de la Plateforme siègent dans le gouvernement de transition.  Il circule sur les réseaux sociaux que Mossa Ag Attaher de la CMA, refuse un garde du corps noir. Ce qui est vue comme un acte de racisme pour certains. Qu’ils sachent que cela n’a pas commencé avec Mossa.

 

La dernière qui est Nina Wallet avait tout son staff de sécurité entre les mains de porteurs d’uniformes de son appartenance. Cela est logique puisque nous sommes en guerre. C’est nous autres qui crions la victimisation qui croyons que la paix se définit par la distribution des postes pour les rebelles qui détiennent des armes et siégeant dans nos gouvernements successifs, qui est la solution.

Cela ne les empêchera pas de tirer sur le Mali si la situation change. Iyad, le grand terroriste a servi pour le Mali, malgré son passé de rebelle pour être l’un des plus grands dangers de ce qui est devenu le Mali aujourd’hui.

Ils sont comme l’excrément séché qui, même lorsqu’on marche dessus ne se colle pas au pied. Leurs parents et les parents de leurs parents ont combattu le Mali. Ce ne sont pas eux qui baisseront les armes, surtout avec l’opportunité offerte par la France qui avait besoin également de s’installer au Nord du Mali.

Nous faisons de la place aux mêmes responsables qui ont conduit notre pays en enfer. Nous les ornons avec tout ce dont nous sommes incapables d’offrir à nos propres citoyens et malgré tout, ils nous attaquent, nous privant de la plus grande partie de notre pays. Et nous croyons que cela marchera.

Le feu qui décime le centre avait pris ses racines au Nord, pour semer la psychose au sud, enfin d’obtenir la validation des documents qui disloquera le pouvoir central pour le léguer à des bandits armés.

Touré Abdoul Karim

Source: ledemocratre Mali

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *