Vous devez respecter le droit d'auteur
Economie

Pourquoi le Mali a du mal à se doter d’Énergie ?

Les premières centrales électriques ont été mises en service, en 1949, à Bamako et à Ségou. De petites installations fonctionnaient à Gao, Mopti, Bougouni, Kayes, cette dernière étant hydroélectrique (520kW).
En 1963, la centrale thermique de Sikasso a été mise en service.
Au total, en septembre 1963, la puissance installée était de 6 750 kW.
En 1962, la production d’électricité était de 18,8 millions de kW/h (dont 16 millions pour la centrale de Bamako), soit une augmentation de 60% par rapport à 1958.
Le Plan 1961/65 prévoyait des aménagements représentant une puissance installée supplémentaire de 5 500kW, ce qui porterait à plus de 11 000kW la puissance totale installée. En ce domaine, trois grands aménagements étaient prévus: le barrage de Sankarani le barrage de Sotuba et le barrage de Gouina sur le fleuve Sénégal. Si ce barrage de Gouina était construit, le potentiel énergétique du Mali s’accroitrait très rapidement, puisque les réserves d’énergie du barrage sont estimées à 1,5/2 milliards de KWh.
Néanmoins, la construction du barrage serait liée au problème de l’utilisation de cette énergie. Des recherches hydrologiques étaient en cours et concernaient l’avant-projet d’installation d’une turbine de 1 000KW à Markala.

Source : L’Inter de Bamako

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *