Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Politique : Deal entre Igor et la bande de Badalabougou – MALI CANAL
Politique

Politique : Deal entre Igor et la bande de Badalabougou

La surprise politique de la semaine dernière pour beaucoup de Maliens a été l’arrivée de l’ancien ministre de l’Economie et des Finances à l’URD. Mamadou Igor Diarra a débarqué au parti de feu Soumaila Cissé avec armes et bagages, entrainant toute la foule qui était derrière lui lors de la présidentielle passée. Le parti qui a combattu le pouvoir défunt d’IBK fait une grosse acquisition, étant donné que Igor Diarra s’est fait une certaine réputation depuis son entrée en politique comme ministre sous ATT.

Mais on ne sait pas qui profite de qui entre Igor et la bande des chefs du parti de la poignée de main. L’URD est en réalité en quête d’un leadership fort, d’un candidat charismatique et surtout d’un bras financier avec l’absence de Soumaila Cissé. S’il s’agit du charisme, Igor est loin d’être la seule figure du parti à plaire aux gens. Mais il a des atouts que certainement tout le monde n’a pas dans l’entourage de l’ex-chef de file de l’opposition. Igor est bien aimé dans les milieux d’affaires du Mali, certainement en raison de son appartenance au monde des finances.

Par ailleurs, il pourrait séduire tous ces hommes d’affaires bougrement riches et qui tournent autour des politiques. Les grosses fortunes du pays et certains milieux des finances font confiance à l’ancien ministre de l’Economie et des Finances. Ainsi, l’URD peut compter sur la contribution matérielle et financière de ces hommes d’affaires. Les institutions financières internationales représentent également des atouts pour Igor qui n’aura pas de difficultés pour avoir le soutien des faiseurs de roi à l’international.

Par contre, Igor profite bien de l’implantation de la machine électorale de l’URD qui est l’un des partis les mieux structurés du Mali. De Bamako à Kidal en passant par les autres régions, les cercles et les arrondissements et communes rurales, l’URD est représentée. Le petit parti créé par Igor pour accompagner sa candidature à la présidentielle passée n’a pas une telle assise populaire. C’est à peine si on connait le nom de cette organisation désormais inféodée à l’URD.

Reste à savoir le deal qu’il y a eu entre Igor et le directoire du parti de Soumaila Cissé. A Badalabougou, siège du parti, aucune information ne filtre. Mais déjà, beaucoup estiment que le candidat de l’URD à la présidentielle de 2022 est connu. Certains disent que Igor sera le choix du parti à ce rendez-vous électoral important pour le Mali et pour les partis politiques qui aspirent à un retour rapide à la normale.

Dougoufana Kéita la sirene 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur