Vous devez respecter le droit d'auteur
Economie

Plan stratégique 2035 Somagep-SA/Somapep-SA: un investissement de 2600 milliards de francs CFA

La cérémonie de clôture des travaux a enregistré la présence des présidents du conseil d’administration de la SOMAGEP, Pr Younouss Hameye Dicko et de la SOMAPEP, Nancoman Keita ; les DG des deux sociétés et du chef de cabinet du ministre de l’Énergie et de l’eau. La rencontre a aussi enregistré la présence des PTF, des organisations de la société civile…
Dans son intervention, le Pr Yoounouss Hamèe Dicko, a expliqué que les travaux ont conduit à la validation et au lancement officiel du document du Plan stratégique commun à la SOMAGEP-SA et à la SOMAPEP-SA.
Ce plan, dit-il, contribuera à l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement notamment l’Objectif numéro 6, à savoir « garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau à l’horizon 2030 ».
Au cours de ces journées d’intenses travaux, les participants, dit-il, ont manifesté un intérêt particulier au développement du secteur de l’hydraulique urbaine au Mali en contribuant à doter les deux actrices principales, notamment la SOMAGEP-SA et la SOMAPEP-SA, d’un document de planification qui orientera leurs fonctionnements pendant 15 ans.
En termes de chiffre, ce plan permettra de donnera à tous l’eau à domicile, 24 h sur 24 h aux meilleurs standards de qualité. Il fera de la population, un acteur à part entière, un partenaire, et non plus un simple usager qui reçoit des factures.
Selon le PCA de la SOMAGEP, c’est un plan qui mobilisera 2600 Milliards de FCFA d’investissements au cours des quinze années à venir, c’est-à-dire que la SOMAPEP va créer 14 000 km de réseau nouveau et qu’à l’issue du plan, la SOMAGEP devra gérer 18 000 km de réseau, presque la moitié de la circonférence de la terre !
Aussi, la SOMAPEP et la SOMAGEP devront créer et exploiter des usines de production équivalentes à 6 fois l’usine de Kabala, que pourtant certains considèrent comme étant gigantesque et donc suffisante. Elles serviront 8 millions d’habitants supplémentaires, 3 fois plus aujourd’hui.
Seuls 22 % des charges d’investissements pour les structures seront subventionnés sur les 15 ans du Plan stratégique tant dis que 78 % des charges pèseront sur les sociétés SOMAGEP-SA et SOMAPEP-SA, a-t-il fait savoir. Dès la 5e année de la mise en œuvre du Plan stratégique, en 2025, la SOMAGEP et la SOMAPEP deviendront totalement autonomes ; plus aucune subvention de l’État ne sera nécessaire pour ces deux sociétés en termes d’investissement d’exploitation, a expliqué M. Dicko.
À termes, préconise-t-il, des villes auront accès à l’eau potable et les bornes-fontaines ne seront plus nécessaires que dans les quartiers périphériques non encore atteints par l’urbanisation.
« Une structure tarifaire qui permettra à tous les foyers de payer leurs branchements et factures d’eau permettant ainsi à la SOMAGEP et la SOMAPEP d’équilibrer leurs comptes, de renouveler le patrimoine, d’investir pour le développement des infrastructures afin d’accompagner la croissance urbaine de notre pays. Enfin, des subventions d’investissement réduites à zéro à l’horizon du Plan stratégique », s’est-il réjoui.
Il a toutefois, fait savoir que les deux sociétés et l’Etat auront besoin du soutien des partenaires techniques et financiers pour la bonne mise en œuvre de cet ambitieux plan.
Cependant, les partenaires techniques, qui étaient représentés au rendez-vous n’ont pas voulu se prononcer sur ledit plan avant des échanges avec leur hiérarchie.

Par Sidi DAO

source infomatin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *