Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Perchoir : le bal des tocards – MALI CANAL
ALERTE Politique

Perchoir : le bal des tocards

Après l’élection de nos honorables députés, avant même la proclamation officielle des résultats par la Cour constitutionnelle, l’heure est déjà au positionnement et à l’expression des ambitions quant à la présidence de la future Assemblée nationale.

Même s’il a été réélu à Koulikoro, aucune chance pour le sortant, Issiaka Sidibé, personne ne veut de lui et personne ne parle de lui. De très mauvais souvenirs, par lui, laissés lors de son mandat au perchoir.

On croyait cette époque comique révolue quand on constate que l’on n’a, malheureusement, pas quitté l’auberge. Loin s’en faut ! Des noms qui sont cités, tout porte à croire que le perchoir sera, une nouvelle fois, des plus ridicules et, par ricochet, le niveau de notre auguste Assemblée, la représentation du peuple, plus bas.

Mamadou Diarassouba, n’eût été l’immunité dont les députés se prévalent, si sa gestion de la questure pouvait être passée au crible, il ne serait pas là, à se pavaner pour battre campagne et se faire réélire député. Pour ce qui concerne son cas, se pose, aussi, un problème de niveau intellectuel.

Baber Gano, lui, est empêtré dans des affaires pas nettes au niveau de l’Office du Niger. On cite également, pêle-mêle, Marimantia Diarra (dont personne n’a encore oublié la gestion chaotique du PGRN), Assarid Ag Imbarkawène, le revenant (semble-t-il malade) ; Karim Kéïta, lui, préfère garder son juteux et prestigieux poste de président de la Commission défense de l’Assemblée nationale.

Mohamed Ag Aliou

Source : Nouvelle Libération

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur