Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Pendant ce temps : on construit la nouvelle armée malienne – MALI CANAL
Actualité Sécurité

Pendant ce temps : on construit la nouvelle armée malienne

On nous fournit parfois des distractions, dont nous sommes nous mêmes les acteurs, pour passer des choses dans notre dos. Nous avalons les pilules mortelles endormis. Et au reveil, nous ne sentons rien.
Les travaux de reconstruction d’une “NouvelleArméeMalienne sont très avancés.
C’est l’Accord (non pas DE paix mais POUR la paix) qui impose au Mali d’accepter que son armée (jugée raciste, oppressive et “minoriticide” par les rebelles) soit cassée et reconstruite autrement. Objectif: qu’elle ne puisse plus continuer à écraser les minorités.
Comment? L’accord répond. La nouvelle armée doit comporter un 1/3 de rebelles (“GroupesArmé” dans le texte) de Kidal (CMA), un 1/3 donc de “Groupes armés de Menaka (PlateForme) et un 1/3 de l’ex armée régulière.
Donc, la nouvelle armée va être composée à 66, 3% d'”ex-rebelles“. Une désormais incapable d'”écraser” la “minorité”; puisque dominée par la “minorité”.
Le vendredi 7 juin dernier, la Commission défense de l’Assemblée Nationale du Mali a eu une séance de travail d’écoute sur le “Projet de loi portant création l’Armée de terre, l’Armée de l’air et la Garde nationale”.
Cette formulation suggère qu’il n’y a plus d’armée de terre, de l’air et de garde nationale. Qu’on va en créer. D’où, au passage, le besoin en députés avec ou sans respect de la loi.
Sur la photo, on voit Karim KEÏTA, le fils de IBK, diriger les travaux en question. Il est le président de la Commission défense de l’AN.
Plus de 72.000 “ex rebelles” ont déjà porté les uniformes. Les maliens vont se réveiller un jour et voir leur armée avec un nouveau visage.

Amadou Tall

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur