Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Paix et réconciliation : La société civile s’implique

Le lancement officiel des activités de l’Association pour le changement de vision pour la paix au Mali (ACVP-Mali) a eu lieu jeudi dernier à Bamako. Présidée par Djéneba Sidibé, cette association s’engage dans la promotion de la paix et le vivre ensemble.

 C’est Abdoul Aziz Haïdara, représentant de la mairie de la Commune VI du district de Bamako, qui a donné le coup d’envoi des activités de l’ACVP-Mali, créée sous le récépissé  0631 G-DB. Selon la présidente Djéneba Sidibé, bien avant cette cérémonie de lancement, son association a déjà posé beaucoup d’actions dont un don de vêtements aux déplacés du centre à Faladiè et des formations sur la bonne utilisation des réseaux sociaux. L’ACVP, explique-t-elle, compte s’investir davantage dans la recherche des solutions pour un retour définitif de la paix au Mali. Pour ce faire,  l’Acvp-Mali entamera des sensibilisations, des séances d’informations et de formation et des activités culturelles en vue de recoudre le tissu social, effrité à cause de la crise sécuritaire.

Aucun développement n’est possible sans la paix. Pour le retour de la paix au Mali, la jeunesse a un rôle très important à jouer”, a indiqué la marraine de l’ACVP-Mali, Mme Dicko Aminata Bâ. C’est pourquoi, affirme Mme Dicko, elle a soutenu les initiatives de cette association. Dicko Aminata Bâ a invité la jeunesse malienne à se donner la main pour sauver l’essentiel qui est le Mali.

Lors de la cérémonie d’ouverture, certains participants ont salué l’engagement de cette jeune association. C’est le cas du comédien Nouhoum Cissé, connu sous le nom de Ba gninko, qui a félicité l’initiative, avant de faire des bénédictions à l’association.

Koureichy Cissé

Source Mali tribune

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *