Vous devez respecter le droit d'auteur
Sécurité

Opération Barkhane : point de situation militaire du théâtre du 26 septembre au 03 octobre 2019

Dans une logique d’approche zonale en Bande Sahélo-Saharienne, La force Barkhane poursuit son effort dans la région du Liptako-Gourma – grande comme un quart du territoire métropolitain français – en appuyant les forces partenaires par le biais d’opérations conjointes et en agissant au profit de la population.
ACTIVITÉ DE LA FORCE
Cette semaine Barkhane et ses partenaires ont poursuivi leur effort de lutte contre les groupes armés terroristes dans le Liptako-Gourma.
En particulier, à la suite des attaques des camps de Boulkessy et Mondoro au Mali, le 30 septembre, Barkhane a déployé une patrouille de Mirage 2000, ainsi que des hélicoptères Tigre, sur les sites des attaques. L’appui de la force Barkhane aux forces armées maliennes s’est prolongé, à nouveau par des vols d’hélicoptères et de chasseurs, jusqu’au rétablissement du dispositif malien.
 Barkhane appuie le renforcement des Forces Armées du Burkina-Faso dans le Soum.
A la demande des autorités du Burkina Faso, la force Barkhane a fourni, du 20 au 25 septembre, un appui déterminant dans le renforcement des forces armées burkinabè stationnées dans la province du Soum.
En amont de l’opération, un travail de planification a été conduit de manière accélérée par le Poste de Commandement Interarmées de Théâtre (PCIAT), en coordination étroite avec l’état-major général des armées (EMGA) burkinabè, d’une part, et le Joint Force Air Command (JFAC) de Lyon, d’autre part.
Opération Barkhane
Cellule communication
L’opération a débuté dès le vendredi par une reconnaissance aérienne et a impliqué plusieurs
composantes de Barkhane : le Groupement Tactique Désert Aérocombat (GTD-A), un
détachement de spécialistes du 25e Régiment du génie de l’air, des commandos parachutistes, le
Groupement Tactique Désert Logistique (GTD-LOG) et le détachement de transit interarmées.
Chacune des composantes a pu apporter sa plus-value à la réussite de la mission. Les
remarquables capacités d’emport de l’A400M, nouveau fer de lance de l’aviation de transport, et
son aptitude à se poser sur des pistes sommaires ont pu être mises à profit.
L’objectif ayant été atteint, le détachement de la force Barkhane a été progressivement
désengagé par liaison héliportée.
La planification accélérée, la génération de force rapide et la combinaison efficace de différents
acteurs et moyens ont été des facteurs déterminants dans la réussite de cette opération menée
tout en maintenant le rythme des autres opérations.
Cependant c’est surtout la coopération sans faille entre les Forces Armées Burkinabè et Barkhane
qui a été la clef de ce succès. Avec cette montée en puissance et par l’engagement des troupes
supplémentaires dans un bref délai, l’armée burkinabè marque sa détermination à tenir le terrain
avec une grande réactivité face à la menace.
 Sorties air hebdomadaires (bilan du 25 septembre au 1er octobre inclus)
Les avions de la force Barkhane ont réalisé 101 sorties, parmi lesquelles 37 sorties de chasse, 32
sorties de ravitaillement/ISR et 32 missions de transport.
Contact presse :
barkhane.com@gmail.com

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *