Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Ogobagna : La 6ème édition lancée – MALI CANAL
Culture

Ogobagna : La 6ème édition lancée

La 6ème édition du festival culturel dogon, Ogobagna, a été lancée hier, lundi 22 mars 2021, à la place du cinquantenaire sise en commune III du district de Bamako. Avec comme thème : « Les techniques culturales et protection de l’environnement en milieu traditionnel », cette édition qui contribuera à la recherche de la paix et de la cohésion sociale, prendra fin le 28 mars prochain.

Ogobagna, ce festival qui réunit les dogons et les amoureux de sa culture en une semaine, tient actuellement sa 6ème édition. Elle  se tient au moment où le Mali a besoin d’une vraie réconciliation nationale. Cette année, les organisateurs de Ogobagna ont invité 10 communautés maliennes dont les Bambaras, les peuls, les malinkés, les bwa, les sonhraïs, les arabes…

A chaque édition, une communauté est choisie comme invitée d’honneur parmi les autres. Le choix de cette 6ème édition est porté sur la communauté peul. Quant à l’invité d’honneur, il est Magma Gabriel Konaté.

Dans son mot de bienvenu, la maire de la commune III du district de Bamako, Mme Djiré Mariam Diallo, a salué la tenue de cette 6ème édition du festival Ogobagna malgré les difficultés sécuritaires de l’heure. Selon elle, Ogobagna est devenue l’une des rares activités au Mali. « Ce festival est une matière transversale. Ce festival est aussi est moyen d’aboutir à la paix et à la cohésion sociale », a-t-elle laissé entendre.

Pour sa part, Dr Djibril Nama Keita, au nom des Malinkés, grands frères des Dogons, a apprécié, à sa juste valeur, la tenue de cette édition. Quant au thème : « Les techniques culturales et protection de l’environnement en milieu traditionnel », il est, selon Dr Keita, très intéressant et d’actualité. « La protection est un sujet d’actualité partout à travers le monde », a-t-il déclaré.

Il a profité de cette occasion pour inviter les autorités à sécuriser les personnes et leurs biens. Il a, enfin, invité toutes les communautés à la paix et au vivre ensemble.

Selon le représentant du président de Ginna Dogon, Hamidou Ongoiba, « le festival ogobagna n’est ni un festin de trop ni un festival comme les autres ». Pour lui, ce festival est une résistance contre la barbarie humaine. « Ogobagna est un espace de donner et de recevoir, un cadre de la recherche de paix et du vivre ensemble », a affirmé Hamidou Ongoiba. La paix et le vivre ensemble est un des combats de l’association Ginna Dogon. Ogobagna est une occasion pour cette association de faire passer ces messages de paix. « Nous travaillons à ce que les enfants du pays se retrouvent et que chacun fasse son activité », a promis M. Ongoiba.

Pour sa part, le représentant de Tabital Pulaaku, communauté invitée d’honneur, a prêché les messages de paix et de vivre ensemble.

Boureima Guindo LE PAYS 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur