Vous devez respecter le droit d'auteur
Economie

Office riz Mopti : Un démarrage difficile, mais l’espoir est permis

Comme tous les ans, l’Office riz Mopti a connu, cette année un démarrage difficile de la campagne agricole suite à une forte pluviométrie. Malgré les inondations qui ont provoqué le début difficile au sein de l’office riz Mopti, l’espoir est toujours permis pour un dénouement heureux de cette campagne. Les travaux champêtres battent leur plein dans la zone office riz Mopti. « Le repiquage en maitrise totale, désherbage et l’apport de l’engrais minéral se poursuivent activement. L’état des cultures est satisfaisant », constate le Directeur général de l’Office riz Mopti, Yaya Amadou Tessougué.

Insécurité au centre : Deux soldats maliens victimes d’une embuscade terroriste

Le mardi 29 septembre dernier  aux environs de 15 heures,  deux soldats maliens ont perdu la vie et sept autres blessés dans une embuscade terroriste survenue sur la Route nationale (RN16) entre Boni et Nokara, dans le cercle de Douentza (région de Mopti). Selon un communiqué de l’Armée, les victimes sont issues du Groupement tactique interarmes (GTIA-3) Debo en mission dans la zone de Hombori. Dans la même circonstance, des hommes armés non identifiés ont fait irruption dans le Cheick point de Sorowel situé à l’est de la ville de Niono dans la région de Ségou aux environs de 1 heure du matin. Cependant on n’enregistre aucune perte en vies humaine par contre on déplore le vandalisme du poste des Forces de défense et de sécurité.

Comité de suivi de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation : la médiation internationale plaide pour la reprise des activités

Le jeudi 1er octobre 2020, les parties prenantes du Comité de suivi de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger se sont concertées à Bamako pour faire le point sur les avancées des travaux et envisager les perspectives de la reprise des activités après la mise en place d’un gouvernement de transition. Cette rencontre de prise de contact a eu lieu au quartier général de la MINUSMA à Sénou. À noter que les activités du comité se sont arrêtées suite à la crise sociopolitique qui a occasionné la chute de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keita.

Kati : De nouvelles infrastructures et matériels de sport pour le Prytanée militaire

Dans le cercle de Kati, le prytanée militaire se trouve désormais outillé  en termes d’infrastructure et de matériels de sport. Courant jeudi 1er octobre, la cérémonie d’inauguration des nouvelles infrastructures a eu lieu au cœur de ce prytanée de Kati. L’évènement a été couplé avec un « repas de corps » offert au personnel et élèves de ladite école. La cérémonie était présidée par le colonel Malick Diaw, 1er vice-président du CNSP. Financées par le Mali, ces infrastructures comportent une salle de sport, un terrain de basketball. Pour l’occasion, le commandant du prytanée militaire de Kati, le colonel Mama Sékou Lelenta a remercié les autorités du pays pour la dotation de son établissement. Parlant en connaissance de cause, le commandant Lelenta a  déclaré que le sport est l’un des éléments clés de la formation au prytanée militaire. Pour sa part, le 1er vice-président du CNSP a invité les militaires à la pratique quotidienne du sport.

Base 100 de Bamako : Des détails sur le déroulement d’un repas de corps de l’armée de l’Air !

À Bamako, capitale du Mali, l’armée de l’Air a organisé, le vendredi 2 octobre, un repas de cohésion couramment appelé « repas de corps ».C’était à la Base 100 de Bamako. La cérémonie a été présidée par le chef d’état-major adjoint de l’armée de l’Air, le colonel Moussa Goita.L’évènement a enregistré la présence du porte-parole du CNSP,le colonel Ismaël Wagué. Via ce repas, il s’agissait de permettre aux militaires de se trouver autour d’un même plat, donc de se connaitre. La tenue de ce repas de corps permet aux frères d’armes de se faire confiance. Suivant l’intervention du colonel Moussa Goita, ce repas du vendredi avait été placé sous le signe de l’union entre les anciens et nouveaux aviateurs.

Tombouctou : Un policier tué et deux autres blessés dans une attaque terroriste

Dans la région de Tombouctou, une équipe de patrouille a fait l’objet d’attaque courant le 2 de ce mois. Alors que ces policiers patrouillaient la ville pour la sécurisation de la population, cette attaque  a été menée par des terroristes. Selon les indiscrétions, ces individus tentaient d’enlever un véhicule de la police. Ce qui a suscité des échanges de tirs entre les agents en patrouille et les agresseurs. Par conséquent, le bilan officiel fait état d’un policier mort et de deux autres blessés.

Sécurité nationale : La hiérarchie militaire rencontrée par le vice-président Assimi Goita

Vendredi 2 octobre, le colonel Assimi Goita s’est entretenu avec la hiérarchie militaire, plus précisément avec les chefs militaires. La rencontre s’est déroulée dans la salle de conférence du ministère de la Défense et des Anciens combattants (MDAC).Elle s’inscrit dans le cadre de la prise de contact avec le département de la Défense et de la Sécurité. À cet effet, Assimi Goita s’est dit porteur du message d’encouragement, de soutien et de félicitation de Bah N’Daw, président de la transition à propos des efforts consentis par les FAMa sur le théâtre des opérations. Et de souligner qu’il relève de son devoir de s’enquérir des difficultés du moment pour qu’ensemble les militaires du pays puissent trouver des solutions appropriées et idoines dans notre quête de victoire sur les ennemis (terroristes).Le vice-président de la transition n’a, pour la circonstance, ménagé aucun effort pour inviter les populations à plus de collaboration et de coopération avec les militaires du pays. Ce afin de triompher sur les forces du mal (terroristes).

Source : le pays

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *