Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Obtention du certificat de résidence au 9e arrondissement : Le Commissaire Kamissoko met au débat – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Sécurité Société

Obtention du certificat de résidence au 9e arrondissement : Le Commissaire Kamissoko met au débat

Il y a de cela quelques jours, un poste sur les réseaux sociaux accuse le commissariat du 9ème arrondissement de dérogation au principe d’obtention des papiers administratifs en l’occurrence le certificat de résidence. « Au Secrétariat général du 9ème arrondissement, on demande 1000 FCFA plus le prix du timbre aux usagers. Il s’agit de 4 femmes dont deux grosses qui font ce travail », lit-on sur la page facebook de celui qui en est témoin.
Dans un service, il y a toujours de mauvaises graines qui pourrissent la réputation des autres. Joint par nos soins, le commissaire Kamissoko du 9ème arrondissement du district de Bamako a fait savoir qu’il a affiché partout une note depuis le 14 novembre 2014 pour informer tout le monde de la gratuité des papiers administratifs.
Réellement sur ladite note, on lit ceci : « Chers usagers, les documents administratifs (certificats de résidence…) sont gratuits. Pour toutes difficultés, adressez-vous au commissaire ou à son adjoint ».
La note est donc claire là-dessus. Tous les citoyens sont édifiés par rapport à l’attitude qu’il faut prendre en cas de difficultés dans le cadre de l’obtention de ces papiers. Dans le service, chacun ayant un bureau, le commissaire Kamissoko ne pourra être au courant de tous les dérapages dont certains travailleurs pourraient être capables.
En plus, le premier responsable n’a rien à se reprocher dans cette affaire dans la mesure qu’il avait informé au préalable tout le monde de la gratuité des papiers. Ce qui restait à faire, c’était se rendre au bureau du commissaire ou celui de son adjoint pour le mettre au courant de ce qui se passe et attendre la suite.
Source : L’Alerte

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *