Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Nouvel accident mortel sur le pont Fadh : le prix de l’incivisme !

A la descente du pont Fadh (2ème pont), samedi dans la matinée, deux Sotramas (transports en commun), roulant à vive allure en provenance du centre-ville, se sont percutés pour ensuite renverser des motocyclistes. Le bilan (de source policière), fait état de 3 morts (tous des hommes), un cas comatique et 8 blessés, dont un garçon d’un an et demi. Il faut préciser qu’aucun passager des deux sotramas, n’a perdu sa vie suite à cet incident. Les trois morts sont des motocyclistes.

Erigé sur le fleuve Niger, le pont baptisé ‘’roi Fadh Ibn Abdul Aziz’’, a encore été le théâtre d’un accident de la circulation routière. A la descente de ce pont, vers la rive droite, deux sotramas, se sont percutés, dans la matinée du samedi 07 mars.

Selon certains témoins sur place, l’accident est survenu suite à une intention démesurée du chauffeur qui poursuivait pour vouloir dépasser l’autre.

« Les deux sotramas étaient tous en pleine vitesse. Celui, qui était par derrière a voulu dépasser l’autre, mais il n’a pas su maitriser l’engin, tellement, il était en vitesse. C’est ainsi qu’il a percuté l’autre de passage » indique un témoin motocycliste de passage, qui a observé la scène.

Selon ce dernier, après le choc, les vieilles caisses ont terminé leur course dans les deux ravins opposés du pont.

« J’ai entendu un grand bruit et des cris partout. J’ai couru vers les lieux pour savoir de quoi, il s’agissait. A mon arrivée, j’ai failli tomber en syncope. C’était pitoyable. J’ai regretté d’avoir vu mes semblables dans de telles situations » nous a confié, un maraîcher, évoluant sur le flanc gauche du lit du fleuve.

Après l’accident, ce sont les éléments du commissariat du 4ème arrondissement qui ont été dépêchés sur les lieux pour constater les faits et procéder à l’évacuation des victimes et des deux Sotrama, réduits en ferraille.

Au niveau de ce commissariat, l’affaire était conduite par le commandant major, Founé Coulibaly, chef du bureau voie-publique. Interrogée sur les circonstances de l’accident, elle dira, que la police ne saurait confirmer que cet accident ait été occasionné par un excès de vitesse.

Par rapport au bilan, elle a annoncé trois morts, un cas comatique et 8 blessés dont, un garçon d’un an et demi. En guise de précision, le commandant Coulibaly, a signalé qu’aucun passager des deux sotramas, n’a perdu la vie des suites de cet accident. Selon elle, ce sont trois motocyclistes qui ont péri.

Par ailleurs, elle a signalé que des identifications sont toujours en cours. Selon elle, un chauffeur s’est rendu de lui-même au commissariat. A elle, de préciser que les enquêtes sont en cours pour mieux situer les responsabilités.

Par Moïse Keïta

Source : le Pays- Mali

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *