Vous devez respecter le droit d'auteur
Editos / Contributions

Ne cédez jamais à la diversion et aux chantages des propagandistes …

Tous les communicateurs le savent très bien: plus le produit est fade et homogène, plus le masque qu’il doit porter doit être remarquable.
La stratégie de manipulation mise en place par ceux qui veulent imposer aux maliens cette sale guerre d’occupation est fondée sur trois piliers: Mensonge, Violence et Diversion.
En effet, faute d’arguments pour masquer toutes les attaques violentes sous fausse bannière planifiées par le service des renseignements des forces étrangères pour déstabiliser le Mali, des armes de distraction massive sont en train d’être utilisées pour nous divertir en nous maintenant dans le déni de la réalité et le mensonge. Pour la circonstance, un Boulevard a été ouvert dans les grandes chancelleries occidentales pour les activistes, les acteurs de la société civile, les intellectuels, les diplomates, les artistes, et autres faiseurs d’opinion pour peu qu’ils soient bien en faveur de la guerre d’occupation.
Certains parmi eux se déplacent dans l’hexagone en vue d’échanger avec la diaspora malienne sur les tenants et les aboutissants de cette guerre ou participer à des forums/conférences internationales dédiées à la paix, la sécurité ou au développement local.
D’autres sont constamment présents sur les plateaux TV/Radio et les médias sociaux dans le but de dénigrer ou de diffamer les propos des personnes qui s’investissent à défendre l’intérêt du Mali ou des maliens. Ceux parmi nous qui tentent de développer des arguments pour démontrer la complicité des forces étrangères avec l’ennemi qu’elles sont censées combattre sont traités de menteurs ou de conspirationnistes. Ceux-là qui vont aller jusqu’à demander leur départ pour raison d’inefficacité sur le théâtre des opérations sont présentés comme des traîtres ou des ingrats.
La bataille contre la manipulation ou la désinformation doit être gagnée par la partie malienne. Nous n’avons aucun choix si nous aimons encore ce pays. Les insultes ou autres menaces des propagandistes à la solde des forces du Mal ne doivent ni nous décourager ni nous distraire. Ils seront chèrement payés pour nous vendre cette guerre et nous devons fièrement nous battre pour défendre notre peuple et la terre de nos ancêtres.
C’est vrai que notre armée nationale est pour le moment en pleine reconstruction mais pour autant cela ne signifie pas qu’après le départ des troupes françaises, Bamako tombera entre les mains des mouvements armés terroristes.
D’ailleurs, la France fera tout ce qui est à son pouvoir pour se maintenir ici au vu de l’intérêt qu’elle a pour le centre et le nord du Mali. Nous devons les contraindre à ne pas céder à la propagande de ceux qui veulent la partition de notre bien commun qu’est le Mali. Dans le cas échéant l’offre russe prévaudra comme ce fut le cas en république centrafricaine. Le Mali n’est la chasse gardée d’aucune puissance étrangère…

Sambou Sissoko

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *